Youri Gagarine est né le 9 mars 1934 à Klouchino dans le Nord-Ouest de la Russie, il est le troisième enfants d'Alexeï Ivanovitch Gagarine et Anna Timofeïevna Matveïeva qui travaillent dans un kolhkose. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'URSS est occupé par les Allemands et la famille Gagarine doit survivre dans des conditions extrêmes de pauvreté les enfants du couple sont très marqués par la brutalité de l'occupant nazi, Boris le cadet subit un début de pendaison avant d'être relaché à moitié mort, la soeur et le frère cadet de Youri sont enoyés dans un camp de travaux forcés en 1943, d'où ils parviennent néanmoins à s'évader pour rejoindre les troupes russes. Le père est bléssé et fappé par un soldat allemand, en tentant de saboter un moulin et restera invalide pour le restant de sa vie, Youri de son côté participe également avec des gamins de son âge à quelques petits sabotages de petites envergures.

  En 1949 Youri annoncent à ses parents qu'il ne veut pas suivre leur exemple et quitter la vie pesante du village. Il part à Moscou où vit son oncle, il ambitionne de devenir gymnaste, mais finira par entrer dans une école d'apprentissage de fonderie à Lioubersty dans la banlieue de la capitale. Il est bientôt sélectionné pour entrer à l'institut technico-industriel de Saratov qui formes des techniciens dans le domaine des machines agricoles. Pendant ses études à Saratov il s'inscrit au club de pilotage amateur de la ville. Après son premier vol sur un Yak-18 Youri décide de devenir pilote et en 1955 , malgré les protestations de son père qui lui reproche de gaspiller l'argent de l'Etat il entre comme cadet dans une école de pilotage militaire. Ses supérieurs sont très impressionnés par les capacités du jeune homme et le recommande pour intéger l'école militaire de pilotage Vorochilov d'Orenbourg. Au cours d'un bal d'étudiants il fait la connaissance de Valentina Goriatcheva, une infirmière qu'il épouse rapidement. En octobre 1957, Youri décroche son diplôme de pilote de chasse sur Mig-15, puis est envoyé près de la frontière norvégienne, au nord du cercle artique dans une escadrille de chasseur-intercepteurs, en avril 1959, Valentina donne naissance à une petite fille, Lena.

  Il fera partie d'un goupe de candidats retenu pour participer au programme spatial soviétique et au terme d'un entrainement très poussé, qui élimine les plus grands, Youri se retrouve parmi les trois premiers cosmonautes choisis avec Guerman Titov et Grigori Neilioubov. Après s'être réuni la commission Kamanine déclare Gagarine pour être le premier homme à voler dans l'espace, Titov possède certes une plus grande aptitude physique mais également un fort caractère rebelle, de plus ses origines modestes ont certainement joué contre lui, alors que Gagarine issu d'une classe bien plus humble incarne << L'idéal de l'égalité soviétique >>. Quand à Neilioubov il est également jugé trop rebelle par les sélectionneurs il ne volera jamais, et sera licencié pour un problème lié à l'alcool, ce qui aboutira à son suicide en 1966.

  Le premier vol de Gagarine est prévu pour le 12 avril 1961, deux jours avant il écrit une lettre à son épouse qui s'occupe de leur seconde fille et lui fait part de l'échec possible de sa mission, car ses chances de survie ne sont que de 50%. Il embarque avec sa combinaison orange à bord de la fusée Vostok 1 après avoir été chaleureusement encouragé par Sergueï Korolev responsable du programme spatial habité et qui lui souhaite bonne chance. A 9h07 (heure de Moscou, 6h07 GMT), Votok 1 s'élance la force du décollage fait passer le pouls de Gagarine de 64 à 157 battements par minutes et commence à ressentir des difficultés pour parler au fur et à mesure que les G augmentent. A la séparation de la coiffe  du vaisseau apparait un hublot situé sous les pieds de Gagarine, il s'exclamme à la radio à l'intention de Korolev << Je vois les nuages, le site de l'atterrissage... C'est magnifique ! Quelle beauté ! >>. Onze minutes après le lancement le vaisseau est en orbite et entame sa révolution autour de la Terre qui va durer 1h48, puis passe dans l'ombre de la Terre alors qu'il passe au-dessus de l'océan Pacifique entamant sa première "nuit" en orbite. Le pilote est emerveillé par la beauté de l'espace étoilé. L'agence russe TASS officialise 55 minutes après le décollage la mise en orbite de Youri Gagarine, et les services de renseignement américains savent peu avant l'annonce officielle qu'un vol habité soviétique vient d'avoir lieu grâce à une de leurs stations d'écoute située en Alaska.

  Lors de son retour sur Terre, après la rentrée en atmosphère Gagarine doit s'éjecter et finir sa descente en parachute, pour des raisons de poids des rétrofusées pour freiner la chute du module habité, n'ont pas été rajoutées. Youri se pose finalement à 10h55 près de Saratov, le premier vol habité à duré 108 minutes dont 89 en orbite. Le 14 avril Gagarine reçoit un acceuil triomphal sur la place rouge de Moscou par Krouchtchev et la plupart des responsables politiques, une bonne partie des pays occidentaux considéraient l'URSS comme un pays arriéré, mais avec le vol spatial de Gagarine cette image est désormais effacée. Gagarine fut alors promu major et reçu la médaille de l'ordre de Lenine et nommé au titre de Héros de l'Union Soviétique. Les Américains battus dans la course à l'espace restent néanmoins courtois et le président Lynden Johnson enverra ses félicitations. Gagarine est nommé par la suite  responsable de l'entrainement des cosmonautes à la Cité des Etoiles à Moscou, avant d'entamer une tournée mondiale avec Titov (qui renouvelera l'expérience le 6 août avec Vostok-2) et Kamanine reponsable du corps des cosmonautes russes. En 1963, Youri Gagarine doit se faire une raison il n'est plus le n°1, d'autres cosmonautes font leur appartion comme Vladimir Komarov et il est contraint d'accepter un poste de directeur adjoint du centre des cosmonautes, avec le grade de colonel dans l'armée de l'air soviétique. Accaparé par ses responsabilités bureaucratiques Youri à grossi et perdu ses facultés de cosmonautes, mais s'entraine dur, cependant les responsables choisiront finalement Komarov pour la mission du nouveau vaisseau Soyouz. Ce programme sera contrarié par de multiples problèmes techniques et le lancement est maintes fois repoussé. Le 23 avril 1967 Soyouz décolle avec à son bord Vladimir Komarov il est chargé de s'arrimer avec un autre vaisseau Soyouz qui le rejoindra en orbite. Le lendemain il retourne sur Terre, son module connait une série de problèmes après la rentrée en atmophère et le pilote doit s'éjecter, mais son parachute se met en torche et Kamarov se tue en arrivant au sol. Une enquête dans laquelle Gagarine participe est chargée de faire la lumière sur les circonstances de la catastrophe. Quelques jours après l'accident Kamanine fait savoir à Youri Gagarine qu'il n'à plus une chance de participer à une autre mission spatiale et demandera son interdiction de vol. En novembre 1967 il lui est toujours impossible de voler sur avion de chasse en solo et passe de plus en plus de temps à jouer son rôle d'ambassdeur de l'astronautique russe, Gagarine aime conduire vite et survivera à plus de 20 accidents de voiture. Kamanine contaste également que son mode de vie de coureur de jupons et les beuveries fréquentent transforment progressivement l'image publique effaçant son sourire qui faisait son charme.

  Le 27 mars 1968, Youri Gagarine prend place dans le cokpit d'un Mig-15 UTI pour un vol de routine il est accompagné d'un instructeur le colonel Vladimir Serioguine de 45 ans aux références irréprochables. Quelques minutes après le décollage Gagarine rentre en liaison radio avec les contrôleurs pour demander la permission de modifier son plan de vol et regagner la base, ce sera sa dernière communication. Les hélicoptères de recherches s'envolent peu après la dernière liaison radio et retrouveront le Mig-15 à 64 km de la base dans une zone boisée recouverte de neige. L'appareil à creusé un cratère de 6 à 7 mètres en percutant le sol à une vitesse supposée entre 700 et 800km/h les recherches sont interrompues pour la nuit. le lendemain les corps de Gagarine  et Serioguine furent retrouvés non loin de là, ils n'ont pas utlisés les sièges ejectables, mais c'est la voilence du choc qui à projeté les corps plus loin des lieux du crash. Plusieurs hypothèses circulent après l'accident, en 2011 le rapport de l'époque est déclassifié et évoque que l'avion se serait écrasé dans une brusque manoeuvre pour éviter un ballon sonde. Une autre enquête semblant plus probable verra le jour quelques années plus tard. Le même jour du dernier vol de Gagarine, deux Mig-21 et un Mig-15 auraient été autorisés à voler dans le même secteur, mais Gagarine à décollé sans être informé sur le plafond de la couche nuageuse. Alors qu'il entamait un virage et sa descente à une altitude de 700-1 200m pour renter au terrain, le deuxième Mig-15 serait passé à 500m de l'avion de Gagarine sans se rendre compte de sa présence en coupant sa tajectoire. Le Mig de Gagarine pris dans les turbulences du sillage du réacteur du premier appareil se serait mis en vrille, que Youri Gagarine aurait réussit à maitriser et redressé après cinq tonneaux, mais le pilote et son coéquipier se trouvant dans une couche nuageuse épaisse n'auraient eu qu'une idée imprécise de leur altitude entre 400 et 600 mètres avec un angle d'attaque de 70°. Ils ne seraient resté alors que cinq seconde avant que l'avion ne percute le sol, laissant ainsi aucune chance au deux pilotes de s'éjecter. Youri Gagarine et Vladimir Serioguine sont tous deux inhumés dans le Mur du Kremlin.

 

                          Gagarine

                                     Youri Alexeïevitch Gagarine 1934-1968.

              

             youri gagarine

Le 12 avril 1961, Gagarine écrit une des pages de la conquête spatiale en devenant le premier homme dans l'espace.

 

           yuri-gagarin

                       Le cosmonaute avec ses deux filles , Léna et Galya.

      

                 m-15 uti

  Un Mig-15 UTI c'est avec un appareil semblable que le cosmonaute soviétique trouve la mort le 27 mars 1968.