Sa conception remonte aux années 1950, lorsque la firme McDonnell chercha un successeur à son F-3H Demon chasseur embarqué de l'US Navy. A cette époque la Marine voulait éviter les problèmes qu'elle avait rencontré avec le Demon et demanda au constructeur l'installation d'un moteur Wright J-65 sur son nouvel appareil. Le tout nouveau F-3H-3G devient le YAH-1, deux exemplaires sont alors produits, un monoplace et un biplace.

  Le projet du YAH-1 subit de nombreuses modifications à commencer par le changement du réacteur Wright J-65 par le General Electric J-79. Le YAH-1 était armé principalement du missile Sparrow (moineau) et les ingénieurs de l'époques pensaient à tort que sur les chasseurs modernes l'ajout du canon n'était pas necessaire, et de ce fait aucun canon n'est prévu. A la fin de sa conception l'appareil fut dénommé le F-4H-1. Le premier prototype, le XF4H-1 Phantom, vole pour la première fois le 27 mai 1958, et les prototypes sont alors utilisés pour établir des records de performances (altitudes et vitesses). A partir de 1960, l'US Navy reçu ses premiers exemplaires de série qui seront embarqué sur porte-avions en 1962.

  Une étude conduite par l'US Air Force mis en évidence que le F-4 Phantom II était plus performant que les autres appareils comme les F-105 Thunderchief, les  RF-101 Voodoo ou le F-106A Delta Dart. L'Armée de l'Air reçoit ses premiers F-4C en 1964, ils possédaient une électronique de bord différente de ceux de la Navy ainsi q'une double commande permettant aux deux membres de l'équipage de piloter. Bientôt arriva les F-4D équipés d'une avionique encore modifiée, avec un nouveau radar et nouveau système de visée, ces appareils pouvaient en outre emporter les missiles air-air AIM-4 Falcon. Cependant l'absence de canons sur les premiers modèles allait causer pas mal de problèmes aux pilotes lors des premiers combats aériens de la guerre du Vietnam, celà s'ajoutait au manque de fiabilité des missiles air-air de l'époque. Pour y remédier, un pod ventral est mis au point équipé d'un canon multitubes Vulcan de 20mm, mais avec ce dispositif d'autres problèmes apparurent, comme la consommation importante de carburant et un manque de précision de l'arme. Il faut attendre 1965 pour voir apparaitre le F-4E qui sera équipé d'un canon de 20mm contenant 630 coups (6 secondes de tirs) qui entra en service deux ans plus tard. Au début des années 1970 les F-4E seront équipés de nouveaux becs de bord d'attaque ce qui permettait une bien meilleur manoeuvrabilité en combat aérien.

  Très apprécier par ses équipages pour sa puissance et sa robustesse, il à fait ses preuves pendant la guerre en Asie quand il fut opposé aux celèbres Mig-17 Fresco ou les Mig-21 Fishbed des forces communistes du Nord Vietnam.Tout au long du conflit il participa à diverses missions tels que le bombardement, la reconnaissance, guerre électronique et la chasse. Comme tous les appareils militaire la gamme des Phantom possède beaucoup de versions, il est présent dans bon nombres d'autres pays (Espagne, Japon, Royaume-Uni, ex RFA etc...), A l'heure actuelle sept armées étrangères l'utilisent encore.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES:

  * Constructeur:  McDonnell Douglas (USA).

  * Rôle:  Avion multirôles.

  * Premier vol:  27 mai 1958.

  * Mise en service:  1960.

  * Exemplaire produits:  5 195.

  * Equipages: 2 (pilote et navigateur).

  * Moteurs: 2 General Electric J79 GE-17.

  * Envergure:  11,71m.

  * Longueur:  17,55m.

  * Hauteur:  5,03m.

  * Surface alaire:  49,2m².

  * Masse à vide:  13 757kg.

  * Avec armement:  23 340kg.

  * Maximale:  28 030kg.

  * Vitesse de croisière:  2 305km/h.

  * Maximale:  Mach 2,23.

  * Vitesse ascensionnelle:  1 880m/min.

  * Plafond:  18 044m.

  * Rayon:  680km.

  * Armement interne:  1 canon GAU-4 M61 Vulcan de 20mm.

  * Externe:  7 260kg de bombes ou missiles.

 

                            800px-F-4G_Phantom_II_Wild_Weasel_carries_AGM-78_and_AGM-45

                              F-4G Phantom II Wild Weasel. (MSGT Paul Harrington, Public Domain).

                            750px-F-4B_VF-14_CVA-67_landing

F-4B Phantom du squadron VF-14 à l'appontage sur l 'USS John F. Kennedy en 1968. ( PH2 Cottrill).

                            F4H-1F_CVA-62_2_NAN5-60

                                   F-4H-1F sur le pont de l'USS Independence en 1960. (USN).

                             754px-F-4_Phantom_II_VF-11

Un F-4B du squadron VF-11 Red Rippers  au décollge du pont de l'USS Forrestal pendant la guerre du Vietnam. (U.S Navy Public Domain).

                             Maj_lodge_locher_F4D

Equipage d'un Phantom, il s'agit du major Robert A. Lodge (pilote) et du lieutenant Robert C. Locher (navigateur). Le 10 mai 1972 au cours de l'opération Linebacker, l'appareil du major Lodge à la poursuite d'un avion ennemi se fait toucher par un Mig. L'appareil devenu incontrolable le major Lodge ordonne l'éjection, seul le Lt Locher parviendra à s'extraire, le major Lodge n'aura pas cette chance et périt dans le crash.. Le Lt Locher se posera derrière les lignes ennemies et parvient à se cacher pendant près de 3 semaines avant d'être secouru.

                             800px-F-4B_VF-111_CVA-43

1972 préparation au catapultage d'un F-4B du squadron VF-111 Sundowners partant pour une mission au-dessus du Vietnam, du pont de l'USS Coral Sea. (Richard Tobin USN).

                            COL-Robin-Olds-with-AIM-9-Sidewinder

Vétéran de la seconde guerre mondiale, le colonel Robin Olds commandant la 8e ecadre de chasse basée à Ubon en Thailande pendant la guerre du Vietnam. Il va devenir un des premiers triples as de l'US Air Force et un pilote très populaire aux Etats-Unis, actif depuis 1943 il prend sa retraite en 1973. atteint d'un cancer il meurt le 14 juin 2007 quelques semaines avant son 85e anniverssaire.

                             800px-McDonnell_Douglas_F-4C_Phantom_II_USAF

Le F-4C Phantom II du colonel Robin Olds exposé dans un musée de l'USAF. Depuis la seconde guerre le colonel Olds à toujours appelé ses appareils Scat, celui-ci est le Scat XXVII.