Le F-14 Tomcat est mis au point, après l'abandon en 1968 du projet de la version navale du F-111B, dès son apparition l'appareil de General Dynamic est jugé inapte pour servir à bord de porte-avions de part son gabarit et son poids. La Navy lance un appel d'offres avec un cahier des charges strict pour un appreil embarqué capable de fournir une protectiobn à sa flotte. Le nouvel avion devra reprendre des éléments developpés pour le F-111B, avec entre autres son système d'armement : radar multicibles Hughes AN/AWG-9, et missiles AIM-54 Phoenix et réacteur TP-30-P. Le 14 janvier 1969, c'est Grumman qui remporte le marché, il conçoit un appareil à géométrie variable ce n'est une première pour le constructeur dans ce domaine technique car il avait apporté sa participation à l'élaboration du F-111B.

  Le 21 décembre 1970, le F-14 effectue son premier vol, mais le programme souffre, plusieurs appareils s'écraseront au sol, liés à des problèmes techniques, de plus il rencontre également des problèmes de surcoûts et de délais. Au moment où la société Grumman est en grande difficultés, la décision du Sha d'Iran d'acheter l'avion permet au programme de continuer. En décembre 1973 le F-14 entre en service opérationnel dans l'US Navy et ses performances étaient nettements supérieurs à celles de ses contemporains soviétiques. Il était issue d'une nouvelle génération d'appareils qui succédait aux Century Fighters et leurs équivalents embarqués de la période 1955-1970. Par la suite le F-14 reçu un nouveau turboréacteur le General Electric F-110 (le même monté sur les F-15 et F-16) pour remplacer le TP-30-P dépassé et peu fiable. L'Iran est le seul pays étranger à avoir acheter le Tomcat, les Etats-Unis en ont livré 79, de la version F-14A qui seront tout de même bridés au niveau du radar Hughes. Les derniers arriveront juste avant la révolution islamique en 1979, mais après l'embargo plus aucun F-14 ne fut livré. Pour un avion de son époque le Tomcat emporte un équipement à la pointe de la technologie militaire. Son radar Hughes AWG-9 possède une portée de 190km il peut accrocher un avion volant à près de 140 km de distance et peut également suivre vingt-quatre cibles en même temps et six missiles peuvent être tirés simultanément. Conçu comme un intercepteur le F-14 est armé au départ avec des missiles air-air. Il peut emporter 6 AIM-54 Phoenix de longue portée (160km) dont quatre placés entre les deux réacteurs. Deux missiles de courte portée AIM-9 Sidewinder peuvent aussi s'y ajouter. Les missiles Phoenix sont parfois remplacés par des AIM-7 Sparrow d'une portée moyenne, mais ils sont moins performants et beaucoup moins couteux. Il arriva aussi que le Tomcat soit armé de bombes comme ce fut le cas en Afghanistan à partir de 2001. Suite aux leçons tirées de guerre du Vietnam (voir article sur le F-4 Phantom), le F-14 possède également un canon rotatif de 20mm M61 Vulcan d'une cadence de 6 000 coups par minute.

  Le F-14 Tomcat prouva sa supériorité technique, lors de deux accrochages au cours des années 1980. Le 19 août 1981, deux F-14 de l'escadrille VFA-41 sont provoqués par deux Sukhoï-22 (Su-22) lybiens au dessus du golfe de Syrte. Les avions lybiens tirent des missiles à guidages infrarouge, les Américains parviennent à les éviter et ripostent abattant les deux Su-22, avec des AIM-9 Sidewinder. Le deuxième affrontement se déroule le 4 janvier 1989, quand deux Tomcat sont pris pour cible par deux Mig-23 Flogger de l'armée de l'air lybienne toujours dans le golfe de Syrte. Un des Flogger tire un missile AA-2 Atol, les chasseurs américains descendent les deux assaillants, les pilotes abattus s'éjectent, mais ne seront pas secourus par leurs compatriotes.

  En 1994 le Congrès américain rejete la proposition du constructeur Grumman de developper une nouvelle version du F-14, le Super Tomcat 21. il fut décidé qu'il soit remplacer par le F/A-18E/F Super Hornet, malgrè que ce dernier ne possède pas un radar et des missiles aussi puissants que le F-14. La dernière mission de guerre du Tomcat eut lieu le 8 février 2006, lors d'une opération de bombardement au dessus de l'Irak et son dernier vol officiel s'effectua le 4 octobre 2006. Depuis son retrait du service actif, de nombreux F-14 Tomcat ont été démentelés pour empêcher l'Iran de se procurer clandestinement des pièces détachées pour les leurs, mais l'armée de l'air iranienne à réussi tout de même à maintenir en état de vol quelques trente F-14. Aux Etats-Unis ceux qui ne furent pas démentelés finiront dans divers musées.

  CARACTERISTIQUES TECHNIQUES:

  * Constructeur:  Grumman.

  * Premier vol:  21 décembre 1970.

  * Rôle:  Avion de chasse, puis multirôles.

  * Mise en service:  Septembre 1974.

  * Retrait du service:  2006 aux USA,  toujour actif dans l'armée iranienne.

  * Nombres d'exemplaires:  712.

  * Equipage:  2 hommes (pilote et navigateur).

  * Moteur:  Pratt & Whitney TP-30-P-412.

  * Nombre:  2.

  * Type:  Turboréacteur.

  * Poussée unitaire:  92 krN.

  * Envergure:  De 11,65 à 19,50m.

  * Longueur:  19,10m.

  * Hauteur:  4,88m.

  * Surface alaire:  52,49m3.

  * Poids à vide:  18 036kg.

  * Carburant:  7 459kg en interne + 1 646kg en réservoir auxiliaires externes.

  * Poids maximum:  33 730kg.

  * Vitesse maxi:  2 485km/h (Mach 2,34).

  * Plafond 15 700m.

 * Vitesse ascensionnelle:  9, 145m/mn.

  * Rayon d'action:  927km.

  * Armement interne:  1 canon M61 Vulcan de 20mm.

 * Armement externe:  6 850kg de bombes et missile, ou 6 AIM-54 Phoenix et 2 AIM-9 Sidewinder.

 

        800px-F-14-vf-84

                                 Tomcat F-14A de l'escadrille VF-84 "Jolly Rogers"

         800px-Tomcat_f14_750pix

Des équipages de pont du porte-avion USS Abraham Lincoln préparent un F-14D de l'escadron de chasse 31 avant une mission de soutien de l'opération Iraqui-freedom en 2003. (U.S.Navy photo by photographer's Mate 3rd Class Michael S. Kelly).

        800px-F-14A_VF-114_over_burning_oil_field

Un F-14A de l'escadron de chasse VF-114 survolant un puit de pétrol en flammes pendant la première guerre du Golfe en 1991. (Lt S. Gozzo).

        A-4F_of_VF-126_and_F-14A_of_VF-111_during_air_combat_manuvering_1982

                Un A-4 Skyhawk et un Tomcat lors d'une simulation de dogfight en 1982. (U.S. Navy).

         800px-F-14_breaks_the_sound_barrier

                                                                Passage du mur du son.

          800px-US_Navy_030109-N-2410G-502_An_F-14D_^ldquo,Tomcat^rdquo,_from_the_

F-14D de l'escadron VF-213 Black Lions à l'appontage du porte-avions USS Franklin Roosevelt au cours de manoeuvres en Atlantique le 9 janvier 2003. ( U.S. Navy photo by photographer's Mate Airmen Brad Garner).

                      ECN-13222-small

                           Cockpit d'un F-14. ( NASA Dryden Flight Research Center (NASA-DFRC).

                                    M61_Vulcan_on_pedestal

                                            Canon de 20mm M61 Vulcan équipant le F-14.