Pour la France la première démonstration aérienne en patrouille eut lieu en 1931 sur le terrain d'Etampes-Mondesir, par des moniteurs de l'Ecole de perfectionnement au pilotage évoluant sur trois Maurane Saulnier MS-230. Sous les ordres du Capitaine Pierre Fleurquin la Patrouille d'Etampes va jusqu'en 1939 représenter la France lors des meetings internationnaux. Le Maurane Saulnier MS-225 va être adopter par la Patrouille en 1935 qui passe à cinq appareils l'année suivante, en 1937 elle est transférée à Salon-de-Provence prenant l'appellation de Patrouille de l'Ecole de l'air. La seconde guerre mondiale force la formation à cesser ses activités.

  En 1947 une Escadrille de présentation de l'Armée de l'air est créée par le ministère de l'Air, elle est commandée par un ancien de la Patrouille d'Etampes, le capitaine Perrier évoluant sur le Stampe SV-4, le flambeau est repris à partir de 1952 par le commandant Pierre Delachenal qui monte une formation de quatre Republic F-84G. Le 17 mai 1953, au cours d'un meeting aérien, le journaliste Jacques Noetinger emballé par la représentation qu'il vient de suivre la baptise Patrouille de France, cette appellation sera antérinée par l'état-major de l'Armée de l'Air française le 14 septembre 1953. Jusqu'en 1959, quatre escadres de l'Armée de l'Air vont perpétrer tour à tour les traditions de la Patrouille de France et contribuer à son succès international.

  Devant les restrictions budgetaires de 1964, la formation qui évolue désormais sur des Mystère IV est dissoute. le ministère des Armées dans un soucis de ne pas voir le nom de Patrouille de France disparaitre décide quelques mois plus tard de consacrer la Patrouille de l'Ecole de l'Air. Les six Fouga-Magister de la base aérienne de Salon-de-Provence vont devenir le symbole de la voltige aérienne, et leur dernière évolution se déroule le 16 septembre 1980 au sein d'une formation de neuf appareil sur la base de Salon-de-Provence. En 1981 c'est l'Alphajet (production franco-allemande entre Dassault et Dornier) qui équipe encore actuellement la Patrouille de France. Fait historique de l'histoire de la formation, le 25 novembre 2009 c'est une femme, le commandant Virginie Guyot, qui prend la place de leader. Le recrutement des nouveaux pilotes dont trois intègrent la formation chaque année se fait par un acte de volontariat. Pour être retenu, ils doivent posséder le qualicatif de chef de patrouille et totaliser au moins 1 500 heures de vol sur avion à réaction. Ce sont les pilotes de la Patrouille de France déjà présent qui choississent les nouveaux entrants. En vol l'indicatif radio des pilotes de la formation est << Athos >>. la Patrouille de France se divise en plusieurs postes:

  Le leader: Athos 1, il reste à son poste pour une durée d'un an, il est le seul pilote indispensable pour l'évolution de la formation et ne peut pas être remplacé. C'est lui qui détermine avec son équipe les figures et les formations qu'ils devront réalisés en meetings.

  Les intérieurs: Athos 2 et 3, ce sont deux pilotes qui effectuent leur première année au sein de la patrouille et doivent évoluer au plus près du leader pour les vols en formation.

  Le charognard: Athos 4 il tire son nom de sa position juste derrière le leader, il avale littérallement la fumée de son chef et prendra sa place l'année suivante.

  Les extérieurs: Athos 5 et 6 ils sont les plus éloignés du leader. Ces places demandent beaucoup d'anticipation et de concentration pour bien tenir les formations.

  Les solos: Athos 7 (premier solo) et 8 (second solo), c'est eux qui effectuent les croisements et les percussions lors de la "synchronisation" en deuxième partie de programmes.

  Le remplaçant: Athos 9, il est le pilote le plus ancien au sein de la formation, puisqu'il à occuper les postes d'intérieur, de second solo et premier solo les annés précédentes. Il doit être capable de remplacer n'inporte quel autre équipier, mais ne peut pas remplacer le leader.

  La Patrouille de France est avant tout une équipe, possédant 32 mécaniciens tous spécialisés sur un vecteur bien défini de l'avion. Ils sont répartis dans deux équipes:

  L'équipe dépannage: Elle est chargée des dépannages necessitant l'immobilisation d'un appareil ou l'utilisation d'un outil spécifique et doit également effectuer les opérations d'entretien programmées. Ces mécaniciens restent à Salon-de-Provence durant les périodes estivales en assurant la fonction de base arrière lorsque la Patrouille rentre de meeting.

  L'équipe << piste / meeting >>: Selon la tradition le mécanicien choisit son pilote, il l'accompagne en meeting et vole en place arrière pour les vols de transit. Il assure la mise en oeuvre de chaque départ et retour de vol. La confiance entre le pilote et son mécanicien est totale.

Pour assurer le bon déroulement de la période des meetings, la Patrouille de France possède également un gros porteur C-160 Transall d'accompagnement qui suit la formation dans tous les déplacement de démonstrations de la formation. Son équipage doit assurer la maintenance et le soutien logistique. Cet appareil transporte une dizaine de tonne de matériels, ainsi que le personnel necessaire pour la mission. Il peut être ammené à faire des rotations à partir de l'endroit du meeting jusqu'à Salon-de-Provence si la situation l'y oblige. Le Transall et son équipage participant à la mission de la Patrouille proviennent des escadrons de transport d'Orléans ou d'Evreux.

  Le programme des figures est renouvelé chaque année. Chaque programme appelé << série >> est déterminé par le leader en concertation avec tous les membres de son équipe. Cependant pour pouvoir être validé il est soumi à l'autorisation de la commisssion de sécurité des vols. En meeting les appareils volent entre 300 et 800km/h avec un espacement de seulement de 2 à 3 mètres, celà demande une bonne dose de concentration et un entrainement intensif pendant la période hivernale. Cette formation est une des plus connue parmi toutes les patrouilles de voltige militaires internationales. Sa mission consiste à représenter la France dans les manifestations aériennes ainsi que d'être les ambassadeurs de l'aéronautique française à l'étranger. Depuis sa création la formation à connue plusieurs accidents et quelques pilotes ont été tués en entrainement ou en représentation, le dernier en date est survenu en 2010 lorsque l' Alphajet du capitaine Courtot s'écrase au cours d'un entrainement à proximité de l'aérodrome D'orange Plan de Dieu en effectuant une manoeuvre seul. Son pilote est parvenu à s'éjecter à 15 mètres du sol et se pose à quelques mètres seulement du lieu du crash, il sera sérieusement blessé, mais a survécu à l'accident

*** Voici le lien vers le Site officiel de la Patrouille de France: http://www.patrouilledefrance.fr/

437px-Pierre_Fleurquin

Le capitaine Pierre Fleurquin 1905-1971 créateur de la Patrouille d'Etampes. (Huitre 24).

fougapaf2

 Le Fouga-Magister est l'avion qui marque la renaissance de la Patrouille de France seulement quelques mois après sa dissolution en 1964. (ailesahs).

800px-Patrouille-de-france

L'Alphajet adopté par la formation en 1981. (Newresid).

800px-Patrouille-de-france-virage-tricolore-a-8

La Patrouille de France en virage, formation diamant. (Tristan Nitot).

800px-Patrouille_de_france_diamant

Formation diamant (Monster 1000).

800px-Luchtmachtdagen_2011_Royal_Netherlands_Air_Force_(6188025353)

Croisement des deux solo (Archangel12).

DASSAU~1

(Photo: Laurent Errera)

800px-20110827_Patrouille_de_France_Radom_Air_Show_9456

(Photo: Jakub Halun).

800px-Patrouille_de_France_Radom_2_1

(Source Konflikty.pl, photo Lukasz Golowano).

Bastille-Day-July-14-Military-Parade-La-Patrouille-de-France-above-Arc-de-Triomphe

Comme chaque année la Patrouille de France ouvre le défilé du 14 juillet (ma-planet.com).

PAF_formation_concorde-8e411

Formation Concorde. (aerobuzz.fr).

800PX-~2

Eclatement final qui clot la représentation (aerobuzz.fr).

PAF_leader-3fa58

Le commandant Gauthier Dewas, leader de la Patrouille de France 2012. (aerobuzz.fr).

formations-patrouille-de-france

Les différentes formations de la Patrouille de France. (designmoteur.com).

800px-Virginie-Guyot

Commandant Virginie Guyot première femme à prendre la place de leader de la Patrouille de France en novembre 2009. (Fabricegermes).