Le Swordfish (Espadon en français) fait suite à une demande d'un avion de reconnaissance et bombardier-torpilleur. Le premier prototype du Swordfish vole la première fois le 10 juillet 1933, mais deux mois plus tard il est perdu lors d'un accident. Les ingénieurs apportent des modifications au fuselage et aux plans de substantation, il reçoit l'approbation du Ministère de l'Air du Royaume-Uni qui commande trois avions de présérie et 90 exemplaires en 1935.

  Lent et déjà obsolète lors de sa mise en service, ce biplan équipera néanmoins certaines unités embarquées sur porte-avions et d'autres basées à terre au début de la seconde guerre mondiale. Près de 2 390 exemplaires sont construits essentiellement utilisés par la Royal Navy et plus rarement par la Royal Air Force, d'autres équiperont des unités canadiennes. Le Swordfish est engagé pour la première fois lors de la bataille de Mers el Kebir contre la flotte française, puis plus tard participera au bombardement de la marine de guerre italienne à Tarente. Le 27 mai 1941, des Swordfish embarqués sur le porte-avion Ark Royal aident à mettre hors d'état de nuire le cuirassé allemand Bismark. Bien que très maniables et possédant des bonnes qualités de vol, ils sont lents devenant des proies faciles pour la DCA ou l'aviation ennemie. Ils seront remplacés par des avions plus modernes à partir de 1943 et vont terminer la guerre en protègeant les convois maritimes, contre les sous-marins allemands. Ils sont crédités de la destruction de quatorze U-Boat. Le dernier exemplaire à été livré en 1944, tous les Swordfish seront retirés du service actif à la fin de la seconde guerre.

  Le Swordfish à été construit en plusieurs variantes:

  * Le Swordfish I: la version initiale.

  * Le Sworfish II: équipé d'intrados metallique pour permettre l'emport de huit roquettes avec un nouveau moteur.

  * Le Swordfish III: équipé de radar air-surface sous le fuselage.

  Certains exemplaires sont munis de flotteurs pour leur premettre de se poser sur l'eau.

 

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES:

  * Nom:  Swordfish.

  * Contructeur:  Fairey Aviation.

  * Pays d'origine:  Grande-Bretagne.

  * Mise en service:  1936.

  * Retrait du service:  1945.

  * Rôle:  Bombardier-Torpilleur.

  * Exemplaires construits:  2 390 unités.

  * Equipage: 1 pilote, 1 navigateur/topilleur, un mitrailleur.

  * Moteur :  Bristol Pegasus IIIM3.

  * Type:  9 cylindres en étoile.

  * Puissance:  700ch.

  * Vitesse maxi:  224km/h.

  * Vitesse ascentionnelle:  152m/min.

  * Rayon d'action:  880 km.

  * Plafond:  3260m.

  * Envergure:  13,87m.

  * Longueur:  11m.

  * Hauteur:  3,92m.

  * Surface alaire:  56,39m2.

  * Armement interne:  2 mitrailleuses de 7,7mm, dont une fixe tirant à l'avant et une montée sur un affût mobile pour tirer sur l'arrière.

  * Armenent externe:  Au choix: une torpille de 457mm pesant 730kg, une mine de 680kg, huit roquettes de 7,62mm ou quatre bombes de 113kg.

800px-Fairey_Swordfish_on_Airfield

Swordfish au Duxford Air Show en 2002. (Mr Peter Noble).

HMS_Ark_Royal_h85716

 Escadrille survolant le porte-avion Ark Royal en 1939.

A_Fairey_Swordfish_being_hoisted_aboard_HMS_MALAYA,_October_1941__A5694

Octobre 1941, un Swordfish équipé de flotteurs est hissé sur le HMS Malaya.

(Parnall, C H (Lt), Royal Navy official photographer).

 

Swordfish-cockpit

Poste de pilotage. (forum-auto.com).

Fairey_Swordfish_taking_off_from_HMS_Tracker_1943

Un Swordfish armé de roquettes sur le pont d'envol du HMS Tracker en 1943.

(Oulds, D C (Lt) Royal Navy official photographer).