Robin Olds est né le 14 juillet 1922 à Honolulu (Etat d'Hawaï). Son père Robert était officier de carrière, qui fut instructeur en France pendant la Première Guerre mondiale dans l'aviation, puis devient un proche collaborateur de Billy Mitchell considéré comme le père des tactiques de bombardements dans l'USAC. Sa mère Eloise Wichman Nott Olds meurt quand il à 4 ans et son père va l'élever seul à la base de Langley en Virginie où il était affecté. Très jeune il va cotoyer de nombreux officiers pilotes pour lesquels il aura une grande admiration. Son père qui possédait un biplan, offre à son fils de 8 ans son premier baptème de l'air ce qui va lui forger son destin. Robin ira étudier à la Hampton High Scool en Virginie où il pratique le football universitaire, avant d'entrer à l'Académie militaire de West Point d'où il sort diplômé avec le grade de sous-lieutenant le 1er juin 1943.

  Il commence sa formation au 329th Fighter Group basé à Grand Central Terminal Air dans le comté de Glendale en Californie, puis Williams Field en Arizona et termine à la Muroc Air Field en Californie (qui deviendra plus tard la base d'Edwards). Pendant son séjour à Muroc Olds se perfectionne au vol sur le P-38. Il est promu lieutenant le 1er décembre 1943. Au début de 1944, il est affecté au 329th escadron de chasse du 479th Fighter Group à Lomita en Californie. Le 15 avril l'ecadrille part pour le New-Jersey puis embarque le 3 mai à bord du paquebot USS Argentine à destination de la Grande-Bretagne où elle sera transférée sur la base de Wittsham de la RAF dans le Suffolk. Dès lors Robin Olds totalise 650 heures de vol, dont 260 sur P-38, ce qui fait de lui un pilote qualifié, il accompagne le 479th FG qui débute les opérations à partir du 26 mai en servant d'escorte pour les bombardiers.

  En juillet, Olds est promu capitaine. Le 14 août il remporte ses premières victoires, alors qu'il sert d'escorte aux bombardiers en route vers l'Allemagne, il s'adjuge deux FW-190 allemands à bord de son P-38J baptisé "Scat II". Le 25 août alors qu'il accompagne des bombardiers vers Rostock, il doit affronter une force ennemie en supériorité numérique, le "Scat II" encaisse quelques dégats, une des vitres de l'habitacle vole en éclats, mais en 25 minutes de combat épuisant Olds descend deux Me-109, puis un autre sur le chemin du retour. Le capitaine Olds devient le premier as du 479th FG. En septembre 1944 les P-38 font place aux P-51D Mustang, Olds baptise le sien "Scat VI" Pas encore très rodé à la technique d'atterrissage du nouveau chasseur (très diiferente de celle du P-38), Robin Olds manque de sortir de la piste lors de son retour de sa première mission. Le 6 octobre à bord de son "Scat VI" Olds abbat un FW-190 au cours d'un furieux dogfight au-dessus de Berlin, durant  cet engagement il a failli être descendu par son propre équipier. Promu Major le 9 février 1945, Robin Olds remporte le jour même sa 7e victoire, puis récidive le 14 février avec un triplé en abattant deux Me-109 et un FW-190 allemands. Il remporte sa dernière victoire le 7 avril 1945 au cours d'une mission d'escorte des B-24 lors du bombardement de l'usine d'armement de Lüneburg. A partir du 25 mars il commande le 434 Fighter Squadron du 479th Fighter Group . En mai il participe à des attaques au sol en mitraillant le 13 avril les terrains d'aviation de Lübeck Blankensee et Tarnewitz, puis celui de Reichersburg en Autriche le 16 mai où il détruit six avions au sol. Il termine la guerre avec 13 victoires à son actif.

  Après une période passée aux Etats-Unis il épouse en 1947 l'actrice de télévision Ella Raines qui lui donnera deux filles. Robin Olds retourne en Angleterre dans le cadre des échanges de pilotes entre l'US Air Force et la Royal Air Force et de mars à octobre 1949 il prend la tête du Squadron 1 basé à Tangmere équipés de Gloster Météor, devenant le premier étranger à commander une unité de la RAF en temps de paix .Promu au grade de lieutenant-colonel le 20 février 1951, puis colonel le 15 avril 1953 à seulement 30 ans. Entre 1958 et 1962 il effectue des missions administratives et de personnel au service du Pentagone, puis commandera le 81st FTW basé en Angleterre de 1963 à 1965. Le 30 sptembre 1966, le colonel Robin Olds obtient le commandement du 8th Fighter Wing basé à Ubon en Thaïlande . A son arrivée il constate que le moral des hommes est très bas, après avoir perdu un des leurs peu de temps avant sa prise de commandement. Il va s'employer à rehausser la confiance de la troupe en redonnant l'initiative à l'USAF, organisant l'opération Bolo (2 janvier 1967) qui permit d'abattre 7 Mig-21 sans aucune perte du côté américain. Lui-même revendique sa première victoire sur un Mig-21 ce jour-là grace à un missile AIM-9. Personnage charismatique, le colonel Olds à sut gagner la confiance de ses hommes, en donnant l'exemple. Il était également connu pour son extravagance, en arborant une impressionnante moustache non réglementaire qui à sérieusement agacé sa hiérarchie, il à commencé à ne plus la raser après le succès de l'opération Bolo et à poussée au-delà de longueur réglementaire. Certainement par superstition, comme la plupart des aviateurs de guerre, il cultivait sa "moustache balles" qui devient rapidement un symbole au sein de la 8e escadre.

  Le 4 mai le colonel Olds descend un autre Mig-21 au-dessus de Phuc Yen, et deux semaines plus tard deux Mig-17, portant son score au Vietnam à quatre victoires. Pourtant il s'obstine à ne pas en abattre un cinquième, malgrè qu'il eut de nombreuses occasions, car celà aurait provoqué son retour aux USA en raison de la publicité que lui aurait conféré ce statut d'as. Le 30 mars 1967, le colonel Olds reçoit sa quatrième Silver Star après une mission de bombardement à basse altitude, puis la Croix de l'Aviation pour une attaque sur le pont Paul Doumer à Hanoï le 11 août, l'une des cinq décernées aux pilotes de la mission. Robin Olds effectue sa dernière mission au Vietnam le 23 septembre 1967. Après son tour de service en Asie, Olds est nommé Brigadier Général le 28 mai 1968 et devient commandant de l'United States Air Force Academy. En 1972 il effectue une tournée d'inspection sur les bases américaines en Thaïlande, et participe même à certaines missions de combat non officielles. Il demandera l'autorisation d'être rétrogradé au rang de colonel, en échange d'une participation active aux opérations et devant le refus de sa hiérarchie il prend sa retraite de l'US Air Force le 1er juin 1973. L'appareil qu'il pilotait au Vietnam le "Scat XXVII" a été retiré du service actif et exposé au National Museum of United States Air Force sur la Wright-Patterson Air Force Base dans l'Ohio.  Atteint d'un cancer de la prostate, Robin Olds est hospitalisé le 30 mars 2007, et meurt des suites de troubles cardiaques le 14 juin 2007.

Personnage peu connu en Europe, le BG Robin Olds est très populaire aux Etats-Unis considéré par certains historiens militaires et ses pairs comme le meilleur commandant d'escadre de la guerre du Vietnam pour ses compétences et sa réputation en tant que leader de combat..

177472

Robins Olds (1923-2007) en uniforme de cadet de l'Académie de West Point.

abfe1be98216fcd6_large

Pendant la Seconde Guerre à la Une du magazine Life. (airforce.togetherweserved.com)

Scat-6

Robin Olds posant sur l'aile de son P-51D Mustang. (airforce.togetherweserved.com)

Col_Robin_Olds_epic_mustache

Le colonel Olds posant devant l'étoile peinte sur son F4 Phantom symbolisant une victoire en combat aérien contre les Mig. C'est durant sa période de service au Vietnam, plus particulièrement après l'opération Bolo qu'il arbora une moustache non-réglementaire.

003

Le colonel photographié avec ses hommes après une mission en 1967. (airforce.togetherweserved.com)

050811-f-1234p-035

L'officier peint une étoile rouge pour marquer une victoire. (airforce.togetherweserved.com)

640px-Robin_Olds_completes_100th_combat_mission_over_North_Vietnam

Les hommes de la 8e Escadre de chasse d'Ubon porte leur chef après avoir terminé sa centième mission de guerre

BGEN_Olds,_Robin

Le Brigadier-Général en 1972 pendant sa période de commendement de l'United States Air Force Academy. (US Air Force)

177468

L'ancien officier en 2006. (airforce.togetherweserved.com)