Elle est l'oeuvre du désigner italien Giorgetto Giugiaro qui lui donne ses formes. La marque transalpine la dévoile pour la première fois en 1979, sous la forme d'une berline compacte, 5 portes avec hayon. Deux motorisations sont proposées, le 1498 et 1301cmqui sont des dérivations de base provenant de la maison mère Fiat, developpant respectivement 85 et 75ch. Par la suite le 1301cm3 passera à 78ch. La voiture est également dotée d'un allumage électronique, d'une distribution à arbre à cames en tête et courroie dentée. Elle remporte le Trophée européen de la voiture de l'année en 1980. Peu à peu la marque italienne va dévoiler des versions personnalisées les LX puis fin 1982 la première Lancia Delta GT avec un moteur de 1585cm3 à double arbre à cames en tête, soupapes bi-métal, allumage électronique Marelli Digiplex, pour une puissance de 105ch.

  En 1982, un prototype est présenté en avant-première au Salon de Turin: la Delta 4x4 qui reprend le moteur de 1585cm3 turbocompressé qui développe 130ch. En 1983 la Delta HF fait ses débuts devenant la première Lancia suralimentée par turbo compresseur de série de 1585cm3 développant 130ch pour une vitesse de 190km/h. C'est en 1985 que la Lancia Delta S4 est présentée, avec un moteur arrière elle est produite à seulement 200 exemplaires pour bénéficier de l'homologation du Groupe B du championnat du monde des rallyes.. Elle fait ses débuts en compétition courant contre les Peugeot 205 T16 et les Audi Quattro Sport affichant des puissances de 500ch. L'année suivante la marque va rajeunir son modèle fétiche et produit la Delta GT IE de 108ch, la Turbodiésel de 1929cm3, la HF Turbo IE 1.6 de 140ch et la Delta HF 4WD de 2 litres pour 165ch. La Delta HF 4WD apparait en mai 1986, voiture conçue pour une utilisation normale. Elle possède une traction de type intégrante permanante à 3 différentiels, avec une répartition du couple de 56% à l'avant et 44% pour l'arrière. Son moteur de 1995cm3 est directement dérivé de celui de la Lancia Therma, avec un double arbre à cames 8 soupapes turbocompressé développant 165ch à 5 200tr/min pour un couple de 26mkg à 2 500tr/min et 29mkg à 2 750tr/min avec l'overboost enclenché. Un intercooler réduit la température de l'air de 120 à 50/70°C, les soupapes au sodium et un radiateur pour refroidir l'huile moteur. Ce sera la première intégrale à remporter le championnat du monde des rallyes en 1987.

  La Lancia Delta HF Integrale est lancée en 1987, avec son moteur quatre cylindres deux litres équipé d'un nouveau turbocompresseur Garrett T3, l'intercooler est plus efficace et l'overboost est réglé pour une pression de suralimentation maximum de 1bar. La puissance développe 185km/h à 5300tr/min et le couple de 31mkg à 3500tr/min. La puissance est transmise par 4 roues motrices avec une répartition de 53% à l'avant et 47% sur l'arrière, ce qui en fait une voiture typée traction. Ce sera la deuxième intégrale à gagner le championnat du monde des rallyes de 1988. Au mois de mai 1989 le Delta va connaitre une nouvelle évolution: la Delta HF Integrale 16v, le moteur reste le même mais équipé cette fois par 4 soupapes par cylindres qui affiche désormais une puissance de 200ch. Il comporte un nouveau turbocompresseur et une nouvelle centrale électronique Magnetti Marelli I.A.W.  garantissent un couple disponible bien plus tôt (31 mkg à 3 000 tr/min ). La transmission passe à répartition du couple de 47 % sur l'avant et 53 % sur l'arrière. Extérieurement, le capot est maintenant équipé du fameux bossage caractéristique (pour permettre de passer la nouvelle culasse à 16 soupapes).Jantes élargies,freins améliorés. Cette version deviendra la plus véloce des intégrales et remporte trois années consécutives le championnat du monde des rallyes en 1989, 1990, 1991. Les voitures d'usine affichaient des puissances jusqu'à 370ch pour moins de 1200kg. Quelques pilotes talentueux commes Mikki Biason, Carlos Sainz ou Didier Auriol vont la piloter. Par son palmarès elle reste la voiture la plus recherchée par les collectionneurs.

  En octobre 1991, la Lancia Delta HF Integrale Evoluzione (Evolution 1) est présentée par la marque.  L'expérience acquise lors des nombreuses compétitions a conduit Lancia à cette dernière synthèse technologique. Esthétiquement, le capot a été redessiné et les ailes sont encore plus larges. Les feux sont devenus lenticulaires, et le hayon arrière est doté d'un spoiler. Toutes les interventions techniques sont destinées à améliorer, si cela était encore possible, la tenue de route et la maniabilité. Les voies sont augmentées de 54 mm à l'avant et de 60 mm à l'arrière. La puissance du moteur est passée à 210 ch à 5 750 tr/min . Cette premiere"evo" va gagner le championnat du monde 1992. Malgré le fait que l'usine ai déjà déclaré l'arrêt officiel de la compétition aprés dix succés en championnat du monde,record inégalé à ce jour. Pour la série une version avec catalyseur est aussi construite, elle développe 177 ch.en 8v.

  En 1993, la dernière modification appelée « Evoluzione 2 » voit le jour. Le moteur est doté d'un catalyseur avec une sonde Lambda, il fournit la puissance remarquable de 215 ch à 5 750 tr/min avec un couple énorme de 32 mkg à seulement 2 500 tr/min . La voiture est équipée de nouveau pneumatiques Pirelli 205/45 ZR 16. Mais l'augmentation de puissance ne faisait que compenser l'augmentation de poids.Ce modéle n'a jamais gagné le Championnat du monde. Au total ce sont 483 162 exemplaires de cette voiture, toutes versions confondues, qui seront construits dans les ateliers Lancia, et Maggiora pour les dernières Integrale, dont 42 069 Integrale. Les moteurs de la Delta se sont aussi retrouvé sur d'autres modèles du groupe Fiat : Lancia Dedra 2000 Turbo (8S 169 ch puis 162 ch) et Integrale (8S 177 ch puis 169 ch), Alfa Romeo 155 Q4 (16S 190 ch), Lancia Delta II HF (16S 186 ch), Fiat Coupé T16 (16S 195 ch) et bien sûr sur les Lancia Thema (8S 165 ch, 16S 185 ch puis 202 ch), puisque ce sont ces dernières qui ont bénéficié de ces moteurs et de toutes les innovations avant les Delta.

  Lancia gardera le nom de sa berline fétiche et présenta en 1993 un nouveau modèle qui utilisait la plate-forme générique de la Fiat Tipo et Alfa Romeo 155. Issue du prototype Lancia Delta HPE présenté en octobre 2006 au Mondial de l'automobile de Paris, la Nuova Delta est dévoilée en avant-première au Salon International de l'automobile de Genève en mars 2008 dans sa configuration finale extérieure et intérieure. Elle est commercialisée depuis juin 2008.

1979_Lancia_Delta

1979 première version de la Lancia Delta. (taringa.net)

delta 4x4

1982 Lancia Delta Turbo 4x4. (forumlancianet.fr)

0313582-Lancia-Delta-1300-1980

Delta 1300 GT i.e. (gopixpic.com)

Lancia_Delta_S4 Tennen-Gas

1985 Delta S4 Group B. (Tennen-Gas)

Lancia_Delta_Stadale Tennen-Gas

S4 Stradale de série. (Tennen-Gas).

Delta-HF-4WD-1

 1986 Delta HF 4WD. (rsiauto.fr)

Lancia-Delta-HF4WD

(italian-cars-club.com)

Henri-Toivonen-Lancia-Delta-S4-Monte-Carlo-1986

1986, au rallye de Monte-Carlo, le finlandais Henri Toivonen va ammener sa Delta S4 sur la première marche du podium, 20 ans après la victoire de son père. Il perdra la vie 4 mois plus tard au volant de la même voiture lors du Tour de Corse. (leblogauto.com)

1014088394_c7a4d6f66c_z

1987 Bruno Saby sur Delta HF 4WD. (tech-racingcars.eu)

1280px-Lancia_Delta_Integrale_-_2007_Rallye_Deutschland

Delta HF Integrale. (realname)

1024px-Lancia_Delta_Integrale evo grA

Integrale Evo1 Group A. (Brian Snelson)

img_1268727462_365

1991 Didier Auriol / Bernard Ocelli Lancia Delta Intégrale 16v. (france-slotforum.fr)

34589156

1993 Didier Auriol. (squadraracing.canalblog.com)

1280px-Lancia_Delta_front_20070520

1993-2000 Lancia Delta II. (Rudolf Stricker)

1280px-Lancia_Delta_Integrale_-_2007_Rallye_Deutschland

Delta III. (M93)