Originaire de Ridgewood dans le New-Jersey, Thomas Buchanan McGuire Jr est né le 1er août 1920. Suite au divorce de ses parents, il part vivre avec sa mère en Floride, et sera diplômé de la High School de Sebring en 1938. Le jeune homme s'engage dans l'United States Army Air Corps en 1941, suivant un entrainement à la base de Randolph Field au Texas. Breveté pilote en février 1942, Thomas McGuire obtient sa première affectation opérationnelle au 54th Fighter Group basé en Alaska, volant sur un P-39 Airacobra. Il termine son tour de service et revient aux Etats-Unis en décembre 1942.

  En février 1943 il est envoyé en Californie à Orange County Airport, afin de suivre sa reconvertion sur le chasseur Loockheed P-38 Lightning. Il rejoint le 49th Fighter Group en mars 1943, rattaché à la 5th Air Force puis est envoyé dans le Pacifique Sud. En août 1943 Thomas McGuire est affecté dans le 431st Fighter Squadron, du 475th Fighter Group qui vient d'être formé. Le 18 août 1943 McGuire escorte des bombardiers attaquant Wewack en Nouvelle-Guinée, quand ils sont pris pour cible, près de l'objectif, par des chasseurs japonais. Pendant l'engagement McGuire descend deux Nakajima-KI-43 "Oscar" et un Kawasaki KI-61 "Tony". Revenant au même endroit le lendemain, il abat de nouveau deux "Oscar" portant ses victoires à 5 avions confirmés et devient un as, selon les critères en vigueur dans l'armée américaine.

  Le 17 octobre il pouchasse un groupe de sept Mitsubishi A6M "Zero" ou "Zeke" qui s'acharnent sur un P-38 isolé. Il parvient à en abattre trois au-dessus de la baie d'Oro, mais les quatre appareils ennemis restant endommagent gravement son chasseur et Mc Guire est forcé de sauter en parachute. Il sera récupéré par une vedette lance-torpilles, bléssé il est placé en convalescence pendant deux mois, avant de rejoindre son unité. Pour cet acte il est décoré de la Silver Star et une Purple Heart pour sa blessure. Le 26 décembre Thomas McGuire ajoute un Aichi D3A "Val" à son tableau de chasse, mais le premier semestre de 1944, ne lui rapporte que peu de succès, l'aviation japonaise ayant déserté le ciel de Nouvelle-Guinée. Il est bientôt muté à la tête du 431st FS. Il obtient sa cinquième victoire aérienne pour l'année 1944, le 17 juillet où il descend un "Oscar" au-dessus de Lolobata. Peu de temps après son unité est déplacée aux Philippines où les combats sont âpres. C'est à partir de ce moment que McGuire se lance dans la course pour détronner l'autre as américain de la Guerre du Pacifique Richard Bong, volant lui aussi sur P-38, affecté egalement à la 5th Air Force et présent aux Philippines. Cette petite "compétition" entre les deux hommes est largement relayée par la presse, cependant à chaque fois que McGuire décroche une victoire, Bong fait de même, de ce fait l'écart entre les deux as se maintient à peu près au même niveau.

  Le général Kenney chef de la 5th Air Force craint de perdre ses deux plus grands as, Richard Bong est réexpédié aux USA pour se perfectionner au tir. Il est de retour sur le théâtre des opérations en septembre 1944.et ignorant les ordres de ralentir reprend sa course aux victoires. Le 27 octobre, le 49th FG de Bong est envoyé sur l'île de Leyte sur le terrain de Tacoblan. Trois jours plus tard l'unité de McGuire s'y pose également. La rencontre historique entre les deux as est plutôt cordiale. Bong est titulaire de 33 victoires, alors que McGuire en a 23, cependant dès le lendemain il descend deux avions ennemis de plus au-dessus de Cebu portant son palmarès à 25. Les deux pilotes ont même reçus la permission de voler ensemble pour quelques missions où ils ont abattus le même nombre d'appareils. Mais Bong arrive au terme de son engagement et il est renvoyé aux Etats-Unis en qualité de pilote d'essais à la base de Wright Field dans l'Ohio, pour tester les premiers avions à réaction. Ce qui lui coutera la vie en août 1945. Désormais McGuire à tout loisir d'augmenter ses victoires et de réaliser son rêve de devenir le plus grand as américain. Le 25 décembre 1944 il abat deux appareils ennemis au-dessus de Luçon, et quatre autres le lendemain au-dessus de Clark Field. Son score s'élève à 38 victoires, plus que deux derrière Bong. Cependant son supérieur, le général Kenney, le force de prendre huit jours de repos au sol, de plus il doit s'occuper de former de nouveaux pilotes.

  Le 7 janvier 1945, le major Thomas McGuire décolle en compagnie du major Rittmayer (quatre victoires) et deux jeunes pilotes, capitaine Weaver et le lieutenant Throop (respectivement deux et une victoires). Ils se dirigent vers l'île de Los-Negros, dans une mission de chasse libre. Le major McGuire est bien déterminé à remporter les deux victoires qui le séparent de Richard Bong. Il aperçoit bientôt un Ki-43 "Oscar" piloté par l'adjudant Sugimoto isolé qui rentre de mission. Mais il n'est pas tout à fait seul, un Ki-84 "Frank" du sergent-chef Fukuda est également dans le même secteur, pas détecté les Américains ignorent sa présence. Les événements qui vont suivre feront l'objet de plusieurs versions contradictoires. Il semble acquis que McGuire à ordonné d'attaquer Sugimoto. Mais le pilote japonais très expérimenté, garde son sang froid et se retourne contre ses assaillants dans une manoeuvre fulgurante, les chasseurs deviennent les proies. Rittmayer est attaqué par Sugimoto, qui appelle McGuire à la radio pour qu'il lui vienne en aide. Celui-ci engage alors son P-38 dans un virage serré, trop serré, mais l'appareil avait encore ses deux reservoirs larguables accrochés aux ailes ce qui l'alourdit considérablement. Le Lightning perd trop de vitesse et décroche, trop bas pour que son pilote puisse reprendre le contôle, puis s'écrase au sol, sans avoir essuyé le moindre tir japonais. Les deux autres P-38 (Weaver et Throop) causent suffisamment de dégats aux deux chasseurs ennemis, pour qu'ils abandonnent le combat, mais il est trop tard pour sauver McGuire et Rittmayer. 

   Le major Thomas B. McGuire ne battera jamais le score de Richard Bong à seulement deux victoires de différence. Il sera décoré à titre posthume de la Medal of Honor et la base aérienne de Fort Dix dans le New-Jersey sera renommée la McGuire Air Force Base en son honneur.

220px-Cadet_Thomas_B__McGuire

Thomas B. McGuire Jr. (1920 - 1945) pendant son instruction. (Taboo TikiGod)

80610_orig

L'officier pose sur son P-38 en 1943. (bearingarms.com)

9

Les deux as du Pacifique de gauche à droite Richard Bong et Thomas McGuire. (centory-of-flight.net)

pudgy-iv

Le Lockheed P-38L-1 Lightning "Pudgy V" de McGuire en 1945. (ww2aces-e-monsite.com)

431stfis-patch

Ecusson du 431st Fighter Squadron. (USAF / USGOV6PD)