Lancée en mars 1970, la SM est née de la volonté du constructeur Citroën de créer une automobile Grand tourisme utilisant la base de la DS. Sa ligne est signée par Robert Opron qui lui donna ses formes qui inspirent vitesse et puissance. Cependant aucun moteur spécifique n'est disponible, mais grâce au rachat en 1968, de la marque Maserati, la firme aux chevrons pourra utiliser le gros V6 déjà éprouvé sur la Maserati Indy, mais ce dernier sera amputé de deux cylindres pour respecter les normes anti-pollution de l'époque. La voiture se présente comme un gros coupé 2+2 places, dont les sièges arrière sont fixes, un coffre à hayon et pour l'avant une planche de bord avec un volant et des cadrans ovoïdes. La suspension est à système hydropneumatique, comme s'était la norme chez Citroën depuis 1954.

  Cette voiture allait rentrer dans l'ère des avancées techniques avec ses quatres freins à disques à commande et assistance hydrauliques, sa direction assistée asservie à la vitesse avec rappel hydraulique en ligne droite. Sur l'avant son nez est très reconnaissable avec ses six projecteurs, dont deux directionnels encastrés sous verrière. Ils se règlent en continu selon l'assiètte de l'automobile, pour que le faisceau de lumière soit toujours parallèle à la route. La DS de septembre 1967 possèdaient déjà ce système fonctionnant avec des câbles, mais sur la SM il sera assuré par l'hydraulique. Les jantes Michelin sont en résine renforcée (en option), elle est la première voiture européenne à être équipée d'un pare-brise collé, et un réglage en hauteur et profondeur du volant. Au point de vue de la consommation, elle reste pas supérieure à la moyenne, avec 15L/100 à 160 km/h, 10L en moyenne sur route et 18L en ville. Elle dut également faire face aux nouvelles limitations de vitesses en 1974, deux chocs pétroliers (1973 et 1975) et de la difficulté du réseau Citroën à assurer la maintenance de sa mécanique novatrice.

  Même si en 1973 la maintenance classique sera grandemment simplifiée avec l'apparition de l'injction qui fera sensiblement baisser la consommation, Peugeot récent propriètaire de Citroën fera tout pour enterrer la SM. A cette époque la marque au lion avait sur ses planches à dessins la 604 dotée également d'un moteur V6 et trouva comme prétexte que la Citroën possèdait une consommation inadaptée à la conjoncture. Cependant la 604 possèdait un moteur moins puissant et consommait plus que la SM. Les acheteurs français ou étrangers boudent l'automobile, qui ne fut produite qu'à seulement 12 920 exemplaires de 1970 à 1975. En exportation la SM sera vendue principalement en Allemagne et aux Etats-Unis, où elle sera équipée de feux ronds, car une loi de 1937 interdisait les optiques mobiles et carénés. En 1972 elle remporte le prix de meilleure voiture de l'année délivré par le magazine américain Motor Trend. Cependant les ventes aux USA sont subitement arrêtées en 1974, vis à vis de la loi imposée par la National Highway Traffic Safety Administration concernant la hauteur du pare-choc. Citroën n'a jamais obtenue une exemption, avec la suspension variable en hauteur de la SM rendait toute conformité impossible. Elle terminera sa carrière en 1975, avec seulement 115 unités vendues cette année-là . Par ailleur Peugeot bloqua l'éventualité de produire une CX haut de gamme à moteur Maserati, puis vend la marque italienne à la société De Tomaso, il en était fini de la SM, et le lion put imposer la 604.

Caracteristiques techniques:

  * Marque:  Citroën.

  * Années de production:  1970-1975.

  * Classe:  Grand tourisme.

  * Moteur:  6 cylindres en V.

  * Position moteur:  Avant.

  * Cylindrée:  2 670 / 2 965cm3.

  * Energie:  Essence.

  * Puissance maximale:  170 à 190ch.

  * Boite à vitesses:  BV5 et BVA. 

  * Type de suspension:  Hydropneumatique.

  * Poids à vide:  1 450 à 1 490kg.

  * Carrosserie:  Coupé.

  * Vitesse maximale:  220km/h (version carburateur 1971).

  * Longueur:  4 893mm.

  * Largeur:  1 836mm.

  * Hauteur:  1 324mm.

images

(Amazon.fr)

 

citroen-sm1

Citroën SM. (chrisoncars.com)

66100856

SM de gendarmerie. (vroomvroom.canalblog.com)

g00sse03

La SM présidentielle de mai 1972, elle est l'oeuvre du carrossier Chapron. Cette version est dénommée Opéra. (citroenpassion.free.fr)

SM_plateau%20zwrt

Version plateau dévéloppée par le carrossier Tissier. (home.zonnet.nl)

PHO343bcb32-8389-11e3-a369-58123519fa3a-805x453

SM Mylord de 1975 signée Chapron. (lefigaro.fr)

RTMC72_jpg1

Rallye Monte-Carlo 1972. (forum-auto.com)

1280px-1972_Citroen_SM_rear

Vue arrière de la version américaine.

501675IMGP0699

Vue du poste de conduite. (planerte-citroen.com)