John Young Stewart, alias Jackie Stewart est né le 11 juin 1939 à Dumbarton en Ecosse. Il à baigné tout jeune dans le monde de l'automobile, avec un père concessionnaire de la marque Jaguar et un frère ainé James (Jimmy) qui était devenu pilote sur circuit. En 1954 il à mit un terme à sa carrière après un grave accident en course. Ne voulant pas que son jeune fils prenne les mêmes risques, le père oriente alors Jackie vers un sport moins risqué: le tir au pigeon. Le jeune homme est plutôt doué est devient rapidement champion national en 1959 et 1960, mais après son échec aux qualifications pour les Jeux Olympiques, il met fin à sa carrière de tireur.

  Jackie travaille au garage avec son père et à l'occasion de cotoyer un client  Barry Filer propriètaire d'une Marcos, d'une AC ainsi qu'une Aston Martin DB4 GT, Jackie commence à fréquenter les circuits en qualité de mécanicien. C'est Filer qui va l'initier  au pilotage en lui offrant à de nombreuses reprises de prendre le volant. Prenant de plus en plus d'assurance, Jackie Stewart montre un réel potentiel prometteur et récolte ses premières victoires entre 1963 et 1965. Il prend le pseudonyme de AC Other pour ne pas inquiéter sa mère.  Ces courses lui ont permis de se faire remarquer et décide de devenir officiellement pilote. Repéré par Ken Tyrell, sous les conseils de Jimmy, il l'engage dans son écurie de Formule 3. Au volant d'une Cooper BMC, Jackie Stewart survole la saison 1964. La même année il est engagé par le Team Lotus pour des courses sur Formule 2 sous la direction de Ron Harris. Après avoir remporté des victoires au volant de Ferrari, Jackie Stewart dispute ses premières courses en Formule 1 à partir de 1965, dans l'équipe British Racing Motors dans laquelle on retrouve également le champion du monde 1962, l'Anglais Graham Hill. Pour son premier GP en Afrique du Sud en janvier 1965 il impressionne en terminant dans les points à la sixième place, la victoire revient à son compatriote Jim Clark.  En septembre 1965, Jackie court pour son huitième GP et s'adjuge la victoire à Monza en Italie, devant Graham Hill (BRM) et l'Américain Dan Gurney (Brabham Climax).

  Pendant sa carrière en F1 Jackie Stewart dispute 99 GP et en gagne 27, battant le record établi cinq ans plus tôt par l'Ecossais Jim Clark avec 25 victoires. Il monte 43 fois sur le podium et fini à 57 reprises dans les points. Il à obtenu 17 pole position, 15 meilleurs tours en course et marque 360 points dans le championnat du monde de Formule 1. En 1969 outre sa victoire hors championnat à la Race of Champions, il remporte son premier titre mondial sur une Matra, puis deux autres en 1971 et 1973 avec une Tyrell. Le 6 octobre 1973, Jackie Stewart annonce l'arrêt  de sa carrière à la veille de son centième GP, après l'accident qui à couté la vie à son coéquipié et ami, le Français François Cevert pendant les essais qualificatifs du GP de Watkins Glen aux Etats-Unis.

  Après plusieurs années d'abscence l'ancien triple champion du monde revient dans le domaine des courses de F1 en tant que patron, de sa propre écurie (Stewart Grand Prix) avec son fils Paul. Sa première épreuve se déroule lors du GP d'Australie en 1997 avec le pilote brésilien Rubens Barrichello et le Danois Jan Magnussen pilotant une F1 avec un V10 Ford Cosworth comme propulseur. Après un début de saison prometteur avec une deuxième place à Monaco, le résultat des épreuves restantes ainsi que ceux de l'année suivante sont difficiles, causés par un manque d'expérience de la jeune équipe. Il faut attendre 1999 où les Stewart s'avèrent bien conçues, permettant à Barrichello et Johnny Herbert d'engranger régulièrement des points. Durant cette saison Herbert empoche la victoire dans des conditions extrêmes au Nürbürgring et son coéquipié Barrichello fini en troisième position. Satisfait d'avoir vu une de leur voiture triompher lors d'un GP et d'avoir terminé en quatrième position derrière Jordan, McLaren et Ferrari, Jackie Stewart vend son écurie à Ford qui deviendra par la suite Jaguar Racing.

  Pourtant l'ancien pilote reste tout de même présent dans le domaine de l'automobile, il s'engage notamment pour l'amélioration des conditions de sécurité en course, en estimant que les pilotes n'étaient pas payés pour prendre des risques inconsidérés. Jusqu'en 2006, Jackie Stewart était président du British Racing Driver's Club, une association qui gère entre autres le circuit de Silverstone ainsi que l'organisation du Grand Prix de Grande-Bretagne. Après son retrait, il transmet sa fonction à un autre ancien champion du monde de Formule 1, le Britannique Damon Hill, fils de Graham Hill, son ex-coéquipié de ses débuts de carrière.

jackie-stewart_1351500c

Sir Jackie Stewart en 2009. (photo GETTY IMAGES / telegraph.co.uk)

Jackie-e-Helen-Stewart

Sa première victoire sur le tracé de Monza en 1965. (formulepassion.it)

1280px-Matra_MS80

La Matra MS80 de son premier titre mondial. (Deep Silence Michaël Restoux)

Graham-Hill-Jackie-Stewart-600x449

1966, les deux coéquipiés Jackie Stewart et Graham Hill au Nürbürgring. (avenue21.com)

mtrsptshist_649_HR-700x557

Indianapolis 1966. (blog-hemmings.com)

mtrsptshist_1637_HR-700x467

Jackie et son compatriote Jim Clark à Indianapolis en 1967. (blog-hemmings.com)

1280px-StewartJackie19690801MatraFord

Stewart sur une Matra-Cosworth au Nürbürgring en 1969. (Lothar Spurzem)

jackie-stewart-tyrrell-1971

Sur une Tyrell en 1971. (3oneseven.com)

jackie_stewart__spain_1972__by_f1_history-d5i3mg4

GP d'Espagne 1972. (f1-hisotory.deviantart.com)

1973

A bord de la Tyrell de 1973, avec laquelle Jackie remporte son dernier titre mondial. (radiopaddock.wordpress.com)

mtrsptshist_333_HR-700x490

Vainqueur du GP de Belgique en 1973. (photo Ford Motor Company / blog-hemmings.com)

jackie_stewart__monaco_1973__by_f1_history-d5q1b14

Tyrell 006 , GP de Monaco 1973. (f1-history.deviantart.com)

article-2346689-1A74E949000005DC-680_634x357

Jackie et son épouse Helen en compagnie de son coéquipié et ami François Cevert. (dailymail.co.uk)

f1-stewart-gp-1999-sf3-barrichello-2

Le brésilien Rubens Barrichello sur la Stewart Grand Prix. (f1-chronicles.com)

Jackie+Stewart+F1+Grand+Prix+Bahrain+0xxq-ggaA7yl

En avril 2013 avec son ami l'ex-pilote Niki Lauda au GP de Bahrain. (zimbio.com)