La Lancia Stratos 0 est présentée au Salon automobile de Turin en 1970 sous la forme d'un concept-car. Elle doit ses lignes futuristes au désigner italien Nuccio Bertone, un corps épuré "en coin", compacte et large, avec le moteur de la Lancia Fulva V4. La version définitive sera très différente de celle de présentation, avec un large cockpit vitré dépassant du reste de la carrosserie et un moteur transversal central arrière de 2 418cm3 développant 190ch, tiré de celui des Ferrari Dino V6.

  Elle est la première voiture conçue en vue des rallyes internationaux ce qui lui permet de s'imposer face aux autres modèles qui étaient de simples adaptations de version prévues pour un usage routier de grande série. La voiture a dut subir de nombreux tests en conditions réelles en 1972 et 1973, étant engagée dans plusieurs rallyes dans la catégorie 5. Pour bénéficier de l'homologation de rallyes, Lancia produit à partir de 1973 401 exemplaires commerciaux. La Stratos obtient son homologation le 1er octobre 1974 engagée dans la seconde partie du championnat du monde des rallyes 1974. La version de course verra la puissance de son moteur augmenter passant à 280 puis 480ch avec un turbocompresseur. Cette dernière évolution seulement autorisée en groupe 5 sera la version la plus fiable de ses conccurentes de l'époque conçues sans turbo. Légère et compacte avec son moteur transversal central arrière, la Stratos remporte les championnats 1974, 1975, et 1976, avec Sandro Munari au volant. Elle aurait pu en gagner d'autres si la Stratos n'avait pas été remplacée par la Fiat 131 Abarth pour raison de politique commerciale. Même sans le support de Fiat, malgrè les changements dans la réglementation des rallyes, la Lancia Stratos est restée une voiture très compétitive aux mains d'écuries privées: sa dernière victoire interviendra en 1981 au Tour de Corse avec Bernard Darniche. En Espagne elle gagne le titre national 1979 et 1981 aux mains du Prince Jorge de Bagration.

  Suite à son remplacement en rallye par la Fiat 131 Abarth, Lancia fabrique deux Stratos "Silouette" turbocompressées pour participer aux courses d'endurances sur circuits, mais seront preque toujours battues par les Porsche 935, et engrangeront que peu de victoires. Cependant les deux voitures vont participer au Tour de France automobile et l'une d'elle va s'imposer en 1976 au Tour d'Italie. Une des deux Stratos prend feux après des problèmes de refroidissement sur le circuit de Zetweg et sera complètement détruite. L'autre "Silouette" remporte une nouvelle fois le Tour d'Italie (Giro d'Italia automobilistico) puis fut envoyé au Japon pour le Fuji Speedway based Formula Silouette series, mais n'y coura finalement pas. Elle est rachété par Matsuda Collection puis Christian Hrabalek, collectionneur de Stratos, qui fut à l'origine du projet Fenomenon. La Stratos sera produite qu'a seulement 492 exemplaires, en plus des trois prototypes réalisés. Ceci ajouté à son design et son histoire en compétition la Stratos est une voiture rare et recherchée.

  Deux concept-car vont voir le jour la Lancia Sibilo en 1978 présentée par Bertone au Salon de Turin, basée sur le chassis et la mécanique de la Stratos, puis la Fenomenon au Salon de Genève 2005, où la société britannique qui donne son nom au prototype, dévoile une version moderne de la Stratos. Envisagée pendant un temps le projet sera finalement abandonné. La New Stratos va faire son apparition fin 2010, avec un groupe de mécènes menés par le pilote allemand de rallyes, conducteur de véhicules historiques et industriels Michael Stoschek qui après avoir racheté le nom Stratos et créé la marque New Stratos dévoile un modèle du même nom. C'est le département véhicules spéciaux Pininfarina qui dessine la carrosserie, le chassis est une plate-forme de la Ferrari F430 Scuderia avec un empattement raccourci de 20cm.Un arceau est intégré pour augmenter la rigidité et le moteur emprunté au modèle Ferrari developpe 540ch. La voiture est disponible sur commande pour un prix de 600 000 euros, cinquantes clients potentiels sont intérréssés. Mais à la mi-2011, New Stratos annonce l'abandon du projet, la direction de Ferrari ayant mis son véto et interdit Pininfarina de passer à la phase de production.

  Caractéristiques techniques:

  * Marque:  Lancia.

  * Année de production:  1973.

  * Production:  492 unités.

  * Classe:  Sportive.

  * Moteur:  V6 2 418cm3, double arbre à cames en tête.

                   2 ou 4 soupapes, trois carburateurs inversés double-corps Weber.

  * Puissance maximale:  190 à 335ch (version turbocompressée).

  * Transmission: Propulsion, 5 rapports.

  * Poids à vide:  980kg.

  * Vitesse maximale:  230 km/h.

  * Consommation mixte:  15L/100km.

  * Carrosserie:  Coupé 3 portes.

  * Suspenssions:  Indépendantes à quadrilataires

                              déformables, ressorts hélicoïdaux,

                             amortisseurs téléscopiques et barres anti-roulis.

  * Longueur:  3 710mm.

  * Largeur:  1 710mm.

  * Hauteur:  1 390mm.

 

1280px-Lancia_Stratos_1970_schräg

Le premier prototype de la Lancia Stratos Zero de 1970. (buch-t)

lancia_stratos_sibilo_concept_38

Prototype Lancia Sibilo de 1978. (oldconceptcars.com)

Lancia_Stratos_HF_001

Lancia Stratos HF. (Tennen-Gas)

Lancia_Stratos_(12159453273)

Une Stratos au Monte-carlo Classic. (Mark harkin - Lancia Stratos)

Lancia_Stratos_(Alitalia_nº10)

Stratos Alitalia au Madrid Motor Days en 2014. (Roadover)

280595Lancia_Stratos

Eclaté de la voiture. 

Lancia_Stratos_Stradale_at_Wilton_classic_2014_2

Lancia Stratos Stradale. (gordonplant)

Lancia_Stratos_Turbo_in_Berlin

Stratos Turbo Group 5. (flickr.com) 

79_darniche_stratos

1979 Bernard Darniche. (forum-auto.com)

6163737868_0ecdbb50e9_o

La New Stratos sortie à un seul exemplaire. (boldride.com)

1280px-Fenomenon_Stratos

La Fenomenon dont le projet fut abandonné. (LSDSL)