La Fiat Dino a été produite entre 1967 et 1972, par la marque italienne en coopération avec Ferrari. A cette époque la firme de Manarello se devait de construire assez rapidement un nombre suffisant de moteurs Dino, conçu par le fils d'Enzo, Dino Ferrari,  pour bénéficier de l'homologation en Formule 2 de la Ferrari 206 GT. Un accord est signé entre les deux constructeurs, ainsi à côté de la 206 GT très couteuse, apparait bientôt les versions plus abordables badgées par Fiat. Le seul point commun entre ces deux voitures était celui du moteur V6 de 2 litres.

  Sur la Fiat l'implantation mécanique était différente de sa consoeur au cheval cabré. Le moteur se trouvait sur l'avant en position longitudinale, une transmission par propulsion, le train avant avec roues indépendante était équipé de deux triangles superposés, l'arrière possédait un pont rigide, une boite de vitesses à cinq rapports et freins à disques avec servo frein. Le premier modèle de la Dino, le Spider 2+2 places, sort au printemps 1967 dessiné par le carrosier Pininfarina. Ce véhicule avec son moteur entièrement en aluminium, muni de quatres arbres à cames en tête développant 1 987cm3 pouvait se montrer traître pour un pilote novice, avec ses écarts du train arrière. La puissance surabondante de 160ch à 7 200 trs/min n'était pas distribuée de façon linéaire, avec un empattement court de 2 256mm et la géométrie de la suspension arrière, faisait de la Fiat Dino une voiture nerveuse.

  Le second modèle, la Dino Coupé, est présenté au Salon automobile de Turin de la même année (1967). Elle possède une carrosserie signée par le maitre-carrosier Nuccio Bertone. Elle est munie de la même mécanique que la Spider, mais disposait d'un empattement plus important de 2 550mm. La version Coupé avait plus un style élégant que sportif, avec son fastback qui permettait d'acceuillir 4 passagers adultes. Son comportement routier était plus sécurisant que le Spider. Les deux modèles sont revus en 1969. Le moteur fut équipé d'un bloc en fonte et une culasse en aluminium, il passe à 2 418cm3 et sa puissance atteint désormais 180ch, tandis que le train arrière à roues indépendantes était identique à celui de la Fiat 130. Le Coupé affichait une vitesse maximale de 205  km/h et le Spider 210. Les interventions esthétiques furent minimes: calandre noire opaque, nouvelles jantes, console centrale de planche de bord redessinée et niveau de finition plus luxueux. Sa production s'interrompt en 1972, sans qu'aucun nouveau modèle ne lui succède.

FiatDino2400-Spider-01

Fiat Dino Spider. (Photo Norbert Berberich

FiatDino2400-Spider-03

(Photo Norbert Berberich)

73-Fiat-Dino-246GT_Sprt-Cpe-DV-09-WWG_i01

Interieur de la Spider de première génération. (Conceptcarz.com) 

Dino2400av

Dino Coupé 2400 GT Mk I. (Lebubu93)

Dino2400ar

(Photo Lebubu93)

1972_Fiat_Dino_2400_Coupé_-_interior_(14624887857)

Tableau de bord des premières générations. (Photo Niels de Witt)

59_1

Dino Spider de 1971. (Kidston.com)

1280px-1971_Fiat_Dino_Coupe_-_Flickr_-_The_Car_Spy_(22)

Dino MkII  de 1971. (The Car Spy)

1280px-1971_Fiat_Dino_Coupe_-_Flickr_-_The_Car_Spy_(25)

(The Car Spy)

1280px-1971_Fiat_Dino_Coupe_-_Flickr_-_The_Car_Spy_(15)

Vue d'ensemble du moteur. (The Car Spy)

1280px-1971_Fiat_Dino_Coupe_-_Flickr_-_The_Car_Spy_(10)

(The Car Spy)

1280px-1971_Fiat_Dino_Coupe_-_Flickr_-_The_Car_Spy

( The Car Spy)