Dévoilée pour la première fois au public en 1975, la Lotus Esprit se présente sous une forme plus sportive de la Lotus Europe sa devancière, reprenant notamment son chassis-poutre élargi sur l'arrière. Fabriquée entièrement à la main, ce qui représentait environ 560 heures de travail, l'Esprit devint rapidement l'atout commercial de la marque britannique. Elle doit ses lignes élégantes au maitre carrossier italien Giugiaro avec une carrosserie en polystère stratifié, un moteur 100% Lotus de 2 litres 16 soupapes pour une puissance de 160 ch et sa boite à vitesses provient de la Citroën SM. Le premier modèle, appelé ultérieurement, S1, se distingue des autres séries à venir par un spoiler avant séparé, l'abscence d'écopes latérales et des feux arrières issus de la Fiat X 1/9. Il deviendra rapidement un sérieux concurrent aux Porsche 911 et Ferrari 308.

  A partir de 1978, le modèle S2 est lancé. Sur cette version les feux arrières proviennent de la Rover SD1, la cylindrée du moteur passe à 2 174cm3, avant l'apparition d'une version Turbo. Lotus en profitera pour corriger quelques défauts de jeunesse de l'Esprit, comme le redroidissement insuffisant du moteur et de la mécanique très présente dans l'habitacle. Avec le modèle S3 (1980), deux gammes de moteurs sont proposées au choix, le moteur atmosphérique ou le suralimenté. Puis une autre version, la Hight Compression, atteignant 240ch en turbo et 180 en atmosphérique voit le jour. En 1988 les lignes de l'Esprit seront arrondies par Peter Stevens puis elle recoit une boite à vitesses Renault. La version SE apparait l'année suivante, avec le moteur de 2 174cm3 au turbo refroidi par eau de 264 ch, et un aileron arrière pour renforcer l'appui aérodynamisme. Par la suite le modèle X180-R au moteur de 300 ch fait son apparition. Cette série va connaitre une grande renommée dans les compétitions aux Etats-Unis et donna une série limité, la Sport 300 produite jusqu'en 1996. Entre 1994 et 1995, la S4 est dotée de la direction assistée et d'un developpement aérodynamisme de l'effet de sol. Des modifications portant sur l'alimentation sont apportées aux moteurs 2,2L des gammes S4 et S4S, ultime version sport de la Lotus Esprit. Elle sera également dotée d'un moteur V8 biturbo de 3 500cm3 et 350 ch, pour combler les attentes du marché américain. Le moteur quatre cylindres sera alors redescendu à 2 000cm3 et 240 ch, avant de disparaitre du catalogue en 1999.

  La Lotus Esprit s'est fait connaitre après son apparition au cinéma, notamment dans la saga de l'agent secret James Bond 007. La S1 se transforme en sous-marin dans le film "L'espion qui m'aimait" en 1977, puis les S3 et S3 turbo dans "Rien que pour vos yeux". Dans un autre registre cinématographique les séries SE et Stevens seront utlisées pour les films "Basic Instinct" et  "Pretty Woman".

White_Lotus_Esprit_S1

Lotus Esprit S1 de 1976. (lotussepritturbo.com)

lotusesprits13

(onlycarsandcars.blogspot.com)

1280px-Lotus_Esprit_(The_Spy_Who_Loved_Me)_front-left_National_Motor_Museum,_Beaulieu

La Lotus Esprit S1, transformée en sous-marin pour les besoins de la saga des 007, l'Espion qui m'aimait en 1977. (Morio)

Lotus_Esprit_S2_1980

S2. (Garage de l'est)

Lotus_Esprit_S2_JPS

S3 edition John Player Special. (lotusespritturbo.com)

post-11236-062846800%201287940592

L'acteur Roger Moore incarnant James Bond avec la Lotus Esprit turbo dans le film "Rien que pour vos yeux" en 1981. (thelotusforums.com)

SE016

Esprit SE. (espritfactfile.com)

Lotus-Esprit-X180R

X180-R. (ultimatecarpage.com)

1280px-Schaffen_Lotus_Esprit_02

Esprit sport 300 retravaillée par Peter Stevens. (Ad Meskens)

028C01EA01494802-photo-lotus-esprit-esprit-s4

Esprit S4. (turbo.fr)

1995LotusEspritS4s_3049

S4S.

1997_Lotus_Esprit_V8

Lotus Esprit V8. (Bmwe36v8)

1280px-2013_Lotus_Esprit_Front_Quarter

Le Concept-car de l'Esprit. En novembre 2014, Lotus annonce la fin de ce projet. ( {{{1}}} )

1280px-2013_Lotus_Esprit_Rear

( {{{1}}} )