René Mouchotte est né à Saint-Mandé dans le Val de Marne le 21 août 1914. Il apprend à piloter à l'âge de 18 ans et fait son service militaire dans l'armée de l'air à la base aérienne d'Istres, où il est promu sergent et obtient son brevet de pilote. A son retour à la vie civile il devient pilote de tourisme, avant d'être mobilisé en septembre 1939. Affecté au centre d'instruction de la Chasse à Chartres, puis en mai 1940 à l'école des sous-officiers du personnel navigant d'Avord. Il est envoyé à Oran, révolté par l'annonce de la demande d'armistice du maréchal Petain en juin 1940, il décide avec quelques compagnons de gagner l'Angleterre. Le 30 juin 1940, les 6 réfractaires s'envolent à bord de deux avions de l'aérodrome de la Sénia pour rallier Gibraltar.

  René Mouchotte parvient à rejoindre la Grande-Bretagne en bateau, le 13 juillet il signe un engagement dans la Royal Air Force.qui l'envoie à l'entrainement à Sutton Bridge dans le Lincolnshire. Par la suite René Mouchotte sera affecté au Squadron N° 245, avec lequel il participe à ses premières missions de surveillance en mer d'Irlande. En octobre 1940 il est promu adjudant et rejoint le squadron N° 615" "County of Surrey" un escadron de la Royal Auxiliary Air Force dans le sud de l'Ecosse, et prend part à la fin de la bataille d'Angleterre. Leader d'une section de son escadrille il est nommé sous-lieutenant et chef de "Flight" par interim en mars 1941, avant de recevoir sa première citation en juin.Nommé capitaine en juillet, il accède alors à un privilège rare pour un étranger en devenant chef d'escadrille (flight commander) d'un squadron britannique. Le capitaine Mouchotte remporte sa première victoire aérienne, contre un bombardier Junker 88 le 26 août 1941 et incendie plusieurs navires allemands en Manche quelques semaines plus tard.

  A la fin de l'année 1941, René Mouchotte participe à la création du Squadron N° 340 "Free French", unité des Forces Aériennes Françaises Libres et en prend le commandement en janvier 1942. Il effectue sa première mission avec son nouveau groupe, le 12 avril, reçoit la Croix de guerre avec palme des mains du général De Gaulle  le 14 juillet, puis participe au raid des forces anglo-canadiennes sur Dieppe en août 1942. La même année il est promu au grade de commandant. Au début de 1943 il met sur pied le groupe de chasse Alsace alias le N° 341 "Free French"de la RAF installé à Biggin Hill, unité dont il prendra le commandement le 9 janvier. Dans ce groupe il aura sous ses ordres notamment, le futur as français: Pierre Closterman. Le 27 août 1943, épuisé par les combats aériens qui s'enchainent et les heures de travail à son bureau, le commandant Mouchotte est abattu au-dessus de la Manche au cours d'une mission d'escorte des bombardiers de la 8th USAAF. Le 3 septembre son corps est retrouvé sur la plage de Westende en Belgique, mais il ne sera formellement identifié qu'en 1949. Sa dépouille sera transféré au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Au moment de sa mort René Mouchotte totalisait 408 missions, 141 avec le groupe Alsace, 1 743 heures de vol et titulaire de 3 victoires aériennes. Ses carnets de guerre sont publiés une première fois en 1949, par les éditions Flammarions, puis une seconde fois en 2001 par le Service Historique de l'Armée de l'Air. Le commandant aura laissé son nom à de nombreuses rues en France et en Belgique ou son corps fut retrouvé. La Base aérienne 103 Cambrai-Epinoy et l'Ecole de Transition Opérationnelle localisée sur la Base 120 Cazaux portent également son nom.

  Décorations obtenues:

  * Chevalier de la Lègion d'honneur.

  * Compagnon de la Libération.

  * Croix de guerre 1939 - 1945 avec 6 palmes.

  * Distinguished Flying Cross.

  * Croix de Guerre tchécoslovaque.

mouchotte-20130827

Cdt René Mouchotte (1914-1943). (opex360.com)

_65484372_rene_pilot

(crash-aerien.aero.com)

UK-Spitfire-Mk-IXc-MH417-Cdt-René-Mouchotte-No-341-Free-French-Squadron-1943-640x231

Le Spitfire Mk IXc du cdt Mouchotte au Sq N° 341 "Free French". (spitfiresite.com)