Produite de 1963 à 1976, la Guilia GT, est un élégant Coupé correspondant à la version berline de l'Alfa Romeo Guilia. Elle fut souvent appelée Guilia Sprint GT, "sprint" synonyme de coupé dans le language du constructeur italien. Elle utilise la plate-forme de la berline qui fut raccourcie de 16 cm pour y adapter sa carrosserie signée par Giorgetto Giugiaro (encore salarié chez Bertone). La gamme se décline en plusieurs séries de production: la Sprint GT, GT Junior,GT Veloce et la GTA.

  En 1963, le moteur utilisé par la Giulia Sprint GTest un 4 cylindres en aluminium avec 2 arbres à cames en tête, selon la plus pure tradition Alfa Romeo de 1 570cm3 développant 103ch grâce à l'aide de deux carburateurs Weber. Les quatre freins sont à disques, l'intérieur de l'habitacle était spécifique au modèle et son levier de vitesses de cinq rapports placé au plancher. Elle possède un capot à entrée d'air, sur le devant. En 1964 Alfa Romeo se voit proposer l'aide de l'entreprise de carrosserie milanaise Touring pour l'élaboration de la version cabriolet, qui prit le nom de Guilia Sprint GTC. Cette voiture adopte une ligne pure et très réussie, elle demeure la seule version découvrable avec 4 vraies places. Mais ce modèle ne trouva pas son public, les ventes italiennes chutent notamment après l'appartion en 1966 de l'Alfa Romeo Spider Duetto, le constructeur décide d'arrêter la production de la Giulia GTC au bout de 1000 exemplaires construits. Peu appréciée en Italie, la version GTC fit le bonheur de passionnées français, allemands et britanniques. C'est toujours en 1966 que la Giulia Sprint GT Veloce est introduite sur le marché. Elle est équipé d'un moteur légèrement plus puissant développant 106ch. Cependant c'est au niveau de ses finitions intérieures qu'elle se distinguait.

  A peu près au même momment la Giulia GT 1 300 Junior est lancée, destinée à une entrée de gamme sa finition est simplifiée. Son intérieur ne dispose que d'un révêtement de sol en caoutchouc, un tableau de bord recouvert de plastique sans console centrale, des sièges moins enveloppants et à l'extérieur de simples enjoliveurs de roues. Son moteur est plus petit de la toute la gamme, avec 1 290cm3 ,il affiche une puissance de 89ch. Par la suite, en 1972,  deux moteurs seront proposés soit le 1 290cm3, de 90ch ou le 1 570cm3 de 109ch. En 1969 le carrossier Zagato élabore une autre version, l'Alfa Romeo Junior Z, à partir de la plate-forme du spider, elle sera commercialisée en 1970 jusqu'en 1974 pour un total de 1 510 unités produites.

  En 1967, les Giulia Sprint GT et Sprint GT Veloce font place à la GT 1 750 Veloce, sans rappel du nom cette fois. Par rapport aux versions antérieures elle est munie d'un moteur plus puissant, sa cylindrée passe de 1 570 à 1 779cm3 développant 118ch. La face avant est complètement redessinée, avec un capot parfaitement lisse, une calandre à lignes horizontales chromées et quatre phares ronds. En 1971, le constructeur milanais lance la GT 2 000 Veloce, qui bénéficie du moteur Alfa à 2 arbres à cames en tête de 1 962cm3 développant 130ch. Pour respecter le goût de la clientèle, de nombreuses modifications esthétiques sont apportées. Une nouvelle calandre chromée, des feux arrières plus grands, dragon de Visconti verts sur les montants arrière, ainsi qu'un traitement totalement revu de son habitacle plus cossu. L'air conditionné et le différentiel autobloquant font également leur apparition.

Alfa_Romeo_Giulia_Sprint_GT

Alfa Romeo Giulia Sprint GT. (JoachimKolherBremen)

1280px-1966_Alfa_Romeo_Giulia_GTC_Spider_front

La version GTC réalisée par la société Touring, n'a pas rencontré le succès escompté en Italie. (Mr Choppers)

1280px-1966_Alfa_Romeo_Giulia_GTC_Spider_rear

(Mr Choppers)

1969-Alfa-Romeo-GT-Veloce-Red-Front-Angle-st

GT 1750 Veloce. (John Filiss)

1969-Alfa-Romeo-GT-Veloce-Red-Rear-Angle-st

(John Filiss)

1970_Alfa_Romeo_1750_GTV_Dash_(2720494621)

Poste de conduite de l'Alfa GT 1 750 Veloce. (dave_7)

1969_Alfa_Romeo_1300_GTV_(14129192844)

Alfa Romeo GT 1 300 Junior. (Riley)

Alfa_Romeo_GT_1300_Junior_1975

GT 1 300 Junior de deuxième génération. (Marvin Raaijmakers)

1280px-Nationale_oldtimerdag_Zandvoort_2010,_1967_ALFA_ROMEO_GT_1600_JUNIOR,_DH-14-83_pic1

GT 1 600 Junior de 1967. (Alf van Beem)

1280px-1970_Alfa_Romeo_Giulia_GT_Junior_Zagato

Junior Z carrossée par Zagato en 1970. (Qwertytam)

1280px-Gaisbergrennen_2009_Bergfahrt_128

Alfa Romeo GTA de 1966. (MatthiasKabel)

1280px-Alfa_Romeo_Giulia_GTA_-_green_-_Jura_Historic_2010

GTA. (Akela NDE)

Rally_Bohemia_2012_(historic_show,_SS2_Sychrov)_-_HUSTÝ_Petr_KUHN_Oto

GTAm, version dérivée de la 1 750 Veloce, construite exclusivement pour la compétition. (Miloslav Rejha)

Nationale_oldtimerdag_Zandvoort_2010,_1972_ALFA_ROMEO_2000GTV,_HJ-79-GY

GT 2 000 Veloce de 1972. (Alf van Beem)

1280px-Alfa_Romeo_2000_GT_Veloce_Blaye_2013_01

(Xabi-Rome-Hérault)