Dévoilée en 1966, la Fiat 124 est destinée à offrir à la petite bougeoisie italienne une voiture plus robuste et moderne, mais aussi pour remplacer sa devancière, la 1500, qui arrive bientôt en fin de production. Dotée d'une mécanique classique, la 124 n'est tout d'abord disponible que sous la forme d'une berline 4 portes à trois volumes très carrés. Son moteur est un nouveau 4 cylindres monoarbre à cames de 1 197cm3, pour 60 ch DIN, qui lui confère de bonnes performances de vitesses et une consommation modérée. Côté transmission, la Fiat 124 est une propulsion à essieu rigide, avec des ressorts et des amortisseurs coaxiaux. Plus tard de nouvelles versions apparaissent, le break, le Sport Coupé et Sport Spider, succèdent à la berline. Les modèles à caractère sportif de la 124, utilisaient le chassis raccouci de la berline et un moteur 4 cylindres double arbre à cames en tête pour une puissance de 90ch DIN. Le succès est au rendez-vous auprès du public mais également du côté des critiques, en 1967 la 124 reçoit le prix de voiture de l'année.

  Dès l'année suivante, la gamme s'enrichit de versions plus puissantes comme la Fiat 124 Special berline, mieux finie intérieurement et extérieurement, elle possède désormais deux phares avant ronds, elle reprend notamment le moteur de 1 438cm3 de la 124 Sport, avec un simple arbre à cames lui donnant une puissance de 70ch DIN. Par la suite, le moteur de la 124 Sport Coupé est remplacé par celui plus puissant de la Fiat 125, à double arbre à cames en tête développant 110ch. En 1974, les gammes: break, berline et Sport Coupé cédent la place à la dernière née la Fiat 131, seul Pininfarina continue à fabriquer la Spider America, réservée au marché américain. En Europe la 124 Spider Europa de 2 litres avec turbo compresseur volumétrique de 136ch, sera commercialisée juqu'en fin 1987. La petite turinoise s'est également illustrée dans diverses épreuves spotives, notamment en rallyes. Au début des années 1970, de nombreux pilotes privés obtenaient de bons résultats avec des Fiat 124 Sport Spider 1600, avec hard top en plastique soudés à la carrosserie. Séduits, les dirigeants italiens de la marque se tournent vers Abarth pour la conception d'une version Fiat officielle. Le choix fut évident, Abarth se rangea aux avis des pilotes privés, et choisirent la 124 Sport Spider dont l'empattement court convenait bien à la course.

  Après de nombreuses améliorations en puissance de moteur, allégement de carrosserie, suspension arrière à roues indépendantes, jantes en alliage et pneumatiques Pirelli larges à taille basse, la voiture prit le nom de Fiat 124 Abarth Rally. Une version route fut présentée en 1973, équipée d'un moteur à double arbre à cames en tête de 1 756cm3 développant 128ch. Les versions de compétitions, grâce à l'injection électronique et plus tard aux 16 soupapes,développaient une puissance de 200 à 230ch, mais malgrè de bons résultats, la 124 Abarth Rally n'est jamais parvenue à remporter le titre mondial. Sa principale concurrente était la Lancia Sratos, la bête des rallyes du groupe Fiat, la petite 124 à quant à elle été classé vice-championne du monde des constructeurs en 1973, 1974 puis 1975. Elle s'imposa à trois reprises lors du championnat du mode des rallyes 1973, notamment au rallye de Pologne avec l'Allemand Achim Warmbold, au Portugal aux mains de Raffaele Pinto en 1974, puis en 1975 lors de la même épreuve avec le Finlandais Markku Alén. A partir de 1976 c'est la Fiat 131 Abarth rally qui reprit le relais.

  La Fiat 124 fut une des voiture de la marque turinoise les plus produites hors Italie. En Espagne un accord fut signé par Fiat Auto pour le création de Seat qui fabriqua la Seat 124, elle se différencia de sa cousine italienne que par l'écusson espagnol rond. Un autre accord important fut signé avec l'Etat Soviétique lors de la formation de la marque AVTOVAZ (Lada) et la fabrication sous licence d'une version de la 124 adaptée aux conditions locales. La production s'achèvera en 2012. Elle fut également produite en Turquie par TOFAS appelée Murat 124 puis la Tofas Serce de 1984 à 1995, en Corée du Sud par Asia Motors devenu plus tard KIA, au Maroc par la marque SOMACA destiné au marché local et exporté vers les pays du Maghreb, en Inde et en Bulgarie.

Fiat_124_1973

Fiat 124 berline. (Charles01)

Fiat_124_S_in_Ticino,_ca__1972

(pizzodisevo, slowly i will recover from Centobuchi, Italy,
cropped and altered by uploader Mr.choppers
)

Fiat_124_Familiare,_1974_(6980091672)

Break Familiare. (granada_tumier)

Fiat_124_Sport_Coupe_(1969)_(10275735714)

124 Sport Coupé Mk I. (Steve Glover)

Fiat_124_Sport_Coupe_(1969)_(10275938553)

(Steve Glover)

1280px-Fiat_124-Sport-Coupé_Mk2_Front-view

124 Sport Coupé Mk II. (Luc 106)

1280px-Fiat_124-Sport-Coupé_Mk2_Rear-view

(Luc 106)

1973_Fiat_124_Sport_Coupe_(12651567594)

124 Sport Coupé Mk III. (Riley)

1973_Fiat_124_Sport_Coupe_(12651174165)

(Riley)

Fiat_124_Sport_Spider_1800_in_Kraków

124 Sport Spider. (Lukas 3z)

1280px-Fiat_124_Sport_Spider_1800_-_rear

(Lukas 3z)

Fiat_124_DS_Spider_1984

Spider Pininfarina. (ChiemseeMan)

Sehestedt,_Fiat_an_der_Fähre_fotografiert_NIK_2499

(Nightflyer)

Abarth_124_(14543775472)

Fiat 124 Abarth Rally. (pyntofmyld)

Lancia_Motor_Club_AGM_2006_-_IMG_8325_-_Flickr_-_tonylanciabeta

(Tony Harrison)

Lada_1200

Lada 1 200 fabriquée sous licence en Union Soviétique. (Asterion talk to me)

1989_Premer_118NE

Fiat 124 indienne (Premier 118EN) fabriquée sous licence par le constructeur Premier. ( BetacommandBot)

Tofaş_Serçe_late_fv

La Tofas Serce version améliorée de la Fiat 124 fabriquée par Tofas en Turquie de 1984 à 1995. (Mr. choppers)

1973 6 0601

1973 Rallye du Potugal, Fiat 124 Abarth de Bjorn Waldegard. (rallyzores-blogspot.fr)

y3pTiwUDIDKqBfS17M2LLX6mQyQXLwMjuZfyyOvbxi-snF27w_A5bj3XISoxYEmRkDD7EhRSRZ7shTUHgTrKZD0SgMYqi-tAeeZVRGoQsYif7s

1974, Markku Alén, rallye de Finlande. (rallyeafond.wordpress.com)