Présentée en avant première à la presse et aux concessionnaires en octobre 1947, elle sera dévoilée au public lors du salon de Paris de 1948.  L'auto se classe dans la catégorie des voitures moyennes traditionnelles, Peugeot espère rivaliser avec la Traction Avant de Citroën et la Simca 8 qui occupaient le haut du pavé. Bien qu'elle soit une 10 ch aussi puissante qu'une 11 à 14 ch d'avant-guerre la 203 est dotée d'un confort supérieur. Le constructeur sochalien à mis l'accent sur la sécurité avec une meilleure tenue de route et un freinage efficace et renforcé, pour faire oublier la mauvaise réputation de la 402 dans ce domaine.

  A cette époque-là, faute de moyens alors que bon nombre de constructeurs se contentent de remettre en production des modèles d'avant-guerre, Peugeot innove en décidant de concevoir une gamme complète autour d'un seul modèle décliné en plusieurs versions. Sa ligne générale ne va presque pas changer durant ses douze ans de production, à part quelques détails esthétiques de différents millésimes. Son look américain est dû à sa calandre et poupe fast-back rappelant celles des Sedans de General Motors, délaissant ainsi l'avant de la 202 qui ressemblait plus à la Chrysler Airflow. Son habitacle est sobre et dépouillé, il bénéficie d'un excellent chauffage, à partir de 1950 les sièges avant vont perdre leur dossier tubulaires jugés dangereux pour les enfants assis à l'arrière. La 203 est la première voiture française produite en série avec des sièges couchettes. De plus ses grandes surfaces vitrées procurent à l'habitacle une bonne luminosité, contrairement à la Traction. Son moteur est un 4 cylindres en ligne équipé d'une culasse en Alpax (alliage d'aluminium-silicium) qui lui permet de bons échanges thermiques. Sa version 54 ch va perdurer jusqu'en 1966 avec la 403-7ch.

  Sa production débute quelques semaines après sa présentation au public au salon de 1948 et s'achèvera le 26 février 1960 pour un total de 685 828 exemplaires. Moderne et fiable, c'est sa réputation de voiture increvable qui va surtout fidéliser la clientèle et occupera une place de championne sur le marché de l'occasion.

1950_Peugeot_203_-_fvl-1_(4637117815)

Peugeot 403 de 1950. (Rex Gray)

1955_Peugeot_203_station_wagon_(19770605906)

Emblème de capot. (Jeremy from Sidney Australia)

1280px-1951_Peugeot_203

(AlfvanBeem)

Peugeot_203_after_they_enlarged_the_back_window_but_before_they_put_a_flap_over_the_fuel_filler_cap

(Charles01)

1280px-Peugeot_203_Berline_Découvrable_top_up_rear

Berline découvrable.  (jean-pierre 60)

1280px-Peugeot_203_Berline_Découvrable_top_up

(jean-pierre 60)

Peugeot_203_Cabrio_2013-07-21_13-48-59

Cabriolet.  (Berthold Werner)

1280px-Peugeot_203_Cabrio_2013-07-21_13-49-34

(Berthold werner)

Peugeot_203_Darl'Mat_Berline

La 203 Darl'mat réalisée par un concessionnaire Peugeot Parisien, Emile Darl'mat. Dérivée de la berline de série, elle est plus basse, et les changements concernent la partie supérieure de la caisse et la mécanique. (jean-pierre 60)

Peugeot_203_Cabriolet_1

Version cabriolet avec calandre modifiée. (Cjp24)

1280px-Peugeot203_coupe

203 coupé. (Ole62)

1280px-Peugeot_203_pic2

Pick-up. (AlfvanBeem)

1280px-203_bétaillère

Bétaillère. (Asp)

Peugeot_203_Pickup_1954

(Cjp24)

1280px-Peugeot_203_U6A_JZ-37-KS_pic1

Break. (AlfvanBeem)

Peugeot_203_Familiale_(6816656884)

Familiale.  (Spanish Coches)

Peugeot_203_Familiale

Familiale. (Joost J. Bakker)

1280px-203_Cales_-_front

203 Calès. (Deep silence)

1280px-203_Cales_-_rear

 (Deep silence)

1954_Peugeot_203_Barquette_Spéciale_Constatin_80cv,_at_the_Musée_Automobile_de_Vendée_pic-1

1954 Peugeot 203 Barquette Spéciale Constantin. (Alf van Beem)