L'Urraco (signifiant petit taureau en tauromachie espagnole) est présentée par le constructeur italien Lamborghini au salon de Turin en 1970. Suite à des problèmes techniques internes de la marque elle ne sera commercialisée qu'en 1973, en plein choc pétrolier. Dessinée par le designer Marcello Gandini, pour le compte du carrossier Bertone, il s'agit d'une 2+2 places, avec un moteur V8  à 32 soupapes  en position centrale arrière. La boite à vitesses 5 rapports se trouve à gauche du moteur dans le prolongement du bloc, et couplée à un différentiel Lamborghini. De structure monocoque, L'Urraco possède un chassis en acier, une suspension à 4 roues indépendantes, des freins autoventilés et jantes en magnésium.

  La première version de la Lamborghini Urraco est la P250, produite de 1973 à 1976 à 560 exemplaires. Cette série possède le moteur Tipo L240, un nouveau V8 en aluminium de 2 462 cm3 permettant une vitesse maxi de 230 km/h, pour une voiture pesant 1 100 kg. Son intérieur comprend un équipement de série avec, radio, scellerie cuir, climatisation et vitres teintées électriques. Une version de la P250, l'Urraco P111 fut développée en 1975 pour le marché américain. En dehors des équipements de série , elle dispose d'un dispositif anti-pollution, de phares anti-brouillard et de pare-chocs renforcés. Pour être conforme aux nouvelles normes américaines sur l'anti-pollution, la P111,  voit la puissance de son moteur abaissée à 180 ch, au-lieu des 220 européens. Avec une si faible puissance, la P111 se vendra mal, seuls 21 exemplaires verront le jour.

  1974, voit l'apparition des P200 et 300 au salon de Turin. La première est développée pour le marché italien qui avec sa petite cylindrée (1 994 cm3 ) et une faible consommation échappe à la taxe de 17% sur les voitures de 2 L.  Avec son moteur V8 de faible cylindrée, le plus petit jamais construit par Lamborghini, la P200 sera produite entre 1975 et 1977 à 80 unités. Ces deux version disposent d'une meilleure finition que la P250. La P300 se démarque par un moteur amélioré de 3 L, sa distribution à 4 arbres à cames en tête et une alimentation à 4 carburateurs double-corps. Grâce à ces ameliorations la P300 se veut plus sportive, sa vitesse dépasse les 260 km/h et met 26 secondes pour atteindre les 1 000 mètres en départ arrêté.

 

logo-lamborghini

Le logo de la marque avec son célèbre taureau de combat. (motorsport-academy.fr)

urraco_p250_26

Lamborghini Urraco P250. (lambocars.com)

Lamborghini-Urraco-P250-Barn-Find-wallpaperup_com_

Vue des organes internes. (revivaler.com)

IMG_1581

(rpmvt.com)

Lamborghini_Urraco_P111_(France)

La P111 dévloppée pour le marché américain. (photo: Alexandre Prévot)

lamborghini-urraco-[4712]

Urraco P200. (autodata1.com)

16498234489_5d87859be9_z

(albionmotorcars.com)

Lamborghini_Urraco_P300_(9696988924)

Urraco P300. (nakhon100)

Lamborghini_Urraco_P300_(9696989012)

(nakhon100)