En 1966 le constructeur britannique Jensen Motors lance son modèle appelé Interceptor afin de remplacer sa CV-8. Ce sera la deuxième automobile de la marque à porter ce nom, la première génération d'Interceptor est apparue dans les années 1950. Pour la nouvelle voiture, Jensen Motors va nouer un partenariat avec l'italien Carrozeria Touring pour la production de la carrosserie, en vue de respecter ses engagements l'entreprise se rapproche d'un autre carrossier, Carrozeria Vignale, mais les retards s'accumulent. Insatisfait Jensen rapatrie la production en Grande-Bretagne. Pour la motorisation, le choix des frères Jensen se porte sur le V8 de l'Américain Chrysler.

  Alors que la production se poursuit, Jensen sort une version, appelée Interceptor FF, elle est basée sur le modèle d'origine se sera la première automobile non tout-terrain à être équipée de la transmission intégrale et de l'ABS. Elle est reconnaissable à ses ouies supplémentaires sur les ailes avant et le capot. La version de l'Interceptor Mk I est disponible à partir d'octobre 1969, elle à reçu quelques petites améliorations de la face avant (entourage des phares, calandres, pare-chocs) et de nouveaux feux arrière, à l'intérieur la planche de bord à été redessinée pour convenir à la réglementation américaine. La seule option concerne l'air conditionné. En 1971 deux modèles vont venir s'ajouter au catalogue, tout d'abord la plus puissante de la gamme, la version SP, puis la Mk III, qui va bénéficier de retouches au niveau de la calandre, des optiques avant et des pare-chocs. Le fabriquant britannique GNK réalise de nouvelles jantes en aliage et la climatisation devient de série. L'Interceptor cabriolet sort en mars 1974, elle est présentée au salon automobile de New-York.

  A partir de 1975, Jensen Motors connaît des difficultés financières, placé sous contrôle, la marque poursuit la production de l'Interceptor en puisant dans son stock de pièces détachées et parvient même à sortir une version de l'Interceptor coupé, mais se modèle ne rencontre pas le succès espéré. En faillite Jensen disparaît en 1976. Depuis quelques années, une petite entreprise à racheté les brevets, les archives et toutes les machines outils de la marque et réalise toujours des pièces détachées pour les Interceptor.

logo-red

Logo de la marque. (jensen.co.uk)

1004669Jensen-Interceptor-2

Jensen Interceptor. (bestcarmag.com)

jensen-3_2006237i

Sur son profil, la partie arrière est proche de celle de la Porsche 924. (petites-observations-automobile.com)

4667891150_320de6e4a8_o

(boldride.com)

jenseninterceptor9

Jensen Interceptor FF. (onlycarsandcars.com)

1969-jensen-ff-mk-ii

(slatford.co.uk)

jensen-interceptor-sp

Interceptor SP de 1971. (autoblog.nl)

4247357_orig

(jensencars.org)

Screen Shot 2013-04-13 at 2_42_27 PM

Version coupé. (fabwheelsdigest.blogspot.com)

1971-Jensen-Interceptor-Front-Angle-Fast-Furious-6-Car

Jensen Interceptor modifiée pour le film " Fast and Furious 6" en 2013 (trendzcar.com)