Etudiée pour évoluer en championnat du monde des rallyes au sein du Groupe B, la Lancia Delta S4 est le résultat des travaux de l'ingénieur italien Aurélio Lempredi et Claudio Lombardi, directeur technique d' Abarth. Le projet prend l'appelation Tipo 831, une qualification propre à Abarth et non à Lancia. La voiture est basée sur le modèle de la 205 Turbo 16 avec son moteur central-arrière longitudinal et une carrosserie proche du modèle de série. La voiture sera dotée de 4 roues motrices (une première chez Lancia, la 037 n'en avait que deux), embrayage bi-disque, boite à vitesses Hewland à cinq rapports, répartiteur de couple et  blocage de différentiel central.

  La S4 se compose d'une structure en tubes d'acier-chrome-molybdène et d'un habitacle en fibre de verre, dont les parties avant et arrière basculent complètement pour faciliter l'accès aux organes mécaniques. Pour sa fabrication, la plupart des composants sont inédits, ce qui obligea Lancia à débourser de grosses sommes d'argent. Le moteur est un 4 cylindres de 1 759 cm3 totalement différent de la 037: le bloc et la culasse sont en acier léger, les arbres à cames en tête commandent quatre soupapes par cylindres et un allumage électronique est aussi installé. Le secret de sa puissance est un système inédit de surralimentation muni d'un compresseur volumétrique-Abarth-Volumex associé à un turbocompresseur KKK pour donner du couple. Lorsqu'elle est présentée en décembre 1984 dorénavant sous l'appelation Lancia Type 038, la S4 développe 400 CV, un an plus tard sa puissance sera revue à la hausse avec 450 CV et un temps de 2,6 secondes pour atteindre le 0 à 100 km/h. Un modèle de série appelé S4 Stradale , basé sur le modèle de rallye est construit à 200 exemplaires, pour pouvoir recevoir son homologation dans le Groupe B. Les stradale de série ont une puissance de 250 CV.

  Elle effectue ses premiers tours de roues à la fin de la saison 1985 (elle developpe alors les 480 CV) lors de l'utime épreuves du championnat du monde au célèbre RAC Rally britannique. Pour sa première participation à une épreuve mondiale, la S4 démontre qu'elle est la nouvelle voiture à battre et semble très à l'aise sur les terrains boueux du RAC. C'est le jeune espoir finlandais Henri Toivonen qui remporte le rallye à son volant, Markku Alén son équipier assure quant à lui le doublé. On la retrouve un mois plus tard au Monte-Carlo, où elle s'adjuge encore la victoire emmenée par un Toivonen survolté. Un peu plus tard Markku Alén classe sa S4 à la seconde place du rallye de Suède. Pour la saison 1986, Lancia ne participe pas à l'épreuve africaine du championnat, le team Martini revient en mai pour le Tour de Corse qui va très vite virer au cauchemard, avec la mort d'Henri Toivonen et son copilote Sergio Cresto lors d'une tragique sortie de route de la S4 à pleine vitesse, alors qu'ils étaient en tête du classement. Lancia se retire de l'épreuve et la FIA décide du supprimer le Groupe B à la fin de la saison 1986, qualifiant ces voitures de dangeureuses ne convenant pas aux routes ordinaires en raison de leur trop grande puissance. Pour le reste de la saison 1986, la S4 enregistre encore de bons résultats avec Alén et l'italien Miki Biasion. Au terme du championnat Lancia termine vice-championne du monde des constructeurs ainsi que Alén pour les pilotes.

  La fin de saison sera néanmoins sujette de des contreverses à la suite de la disqualification des Peugeot 205 au rallye de Sanremo par des commissaires sportifs italiens pour l'utilisation de jupes non-conformes. Peugeot proteste vivement en dénonçant une décision en faveur de Lancia et l'écurie se trouve conforté dans ses réclamations lors du rallye suivant en Grande-Bretagne où la voiture est déclarée conforme disposant des mêmes jupes. C'est la FISA qui tranche en anulant les résultats du Sanremo, Peugeot récupère ainsi le titre de champion des constructeurs avec six succès et 15 points d'avance sur Lancia et Markku Alén se voit priver de son titre au profit de son compatriote Juha Kankkunen pilote Peugeot. Mais la décision de supprimer le Groupe B, fut sans doute bénéfique pour la marque italienne qui put ainsi écouler sans mal les 140 exemplaires des S4 Stradale de série invendus, ces voitures étant désormais classées en voitures de collection.

LANCIA-DELTA-S4-STRADALE

Lancia S4 Stradale de série basée sur le modèle de compétition. (dark-cars.over-blog.com)

LANCIA-DELTA-S4-STRADALE4

(dark-cars.over-blog.com)

LANCIA-DELTA-S4-STRADALE2

(dark-cars.over-blog.com)

LanciaS4

La S4 de la saison 1985-1986. (Tennen-Gas)

Lancia_Delta_S4_006

(Tennen-Gas)

Lancia_Delta_S4_011

Son moteur cental-arrière. (Tennen-Gas)

e026e27946b4983158160df2cf5f311a

Henri Toivonen au Monte-Carlo 1986. (pinterest.com)

TdC86Toivonen

Markku Alén debout et Henri Toivonen s'entretiennent entre deux spéciales au Tour de Corse 1986. (forum-auto.com)

alen rac 85

1985 Alén au RAC Rally anglais. (drag-o.blogspot.com)

maxresdefault

(youtube.com)

ab3a6a8274812373c6d1286f30b09ffb

Toivonen Tour de Corse 1986 peu de temps avant sa mort. (racedepartment.com)

687474703a2f2f7777772e696c62652e636f6d2f66696c65732f6174746163682f6e65772f32303136303231342f323035303930333631362f373039323938333833372f37353136333534313

Une dépanneuse vient d'extraire du ravin tout ce qui reste de la Lancia S4 de Toivonen / Cresto après la tragique sortie de route et de l'incendie qui suivit. Encore aujourd'hui on ne sait toujours pas les circonstances de l'accident. (empireminecraft.com)

RALLY PORTOGALLO 1986

Miki Biasion - Tiziano Siviero Rallye du Portugal 1986. (drag-o.blogspot.com)

group-b-rally-cars-the-killer-b-s_10