Né le 5 février 1968 à Kaunianen/Grankulla en Finlande, Marcus Grönholm, commence la compétition à l'âge de 13 ans en pratiquant le motocross, avant de se tourner vers le rallye en 1986. Deux ans plus tard il remporte le championnat de Finlande junior, puis s'adjuge la victoire en gagnant le championnat national groupe N en 1991. Aux cours des années suivantes il remporte à quatre reprises son rallye national, mais prend aussi part à ses premières épreuves en catégorie mondiale avec des Toyota Celica GT4 et Corolla WRC privées. Entre 1997 et 1998 il est engagé plusieurs fois par l'équipe officielle Toyota. En 1999 Marcus Grönholm se retrouve en Suède au volant d'une Seat, puis sur Mitsubishi au rallye du Portugal où il prend la tête de l'épreuve mais doit abandonner. Il devra patienter à la mi saison 1999 pour se voir confier un volant officiel pour le championnat du monde des rallyes.

  C'est Peugeot qui le recrute sur la 206 WRC, la marque fait son retour en compétition. Le Finlandais va s'imposer sur son coéquipier, le Français François Delecour. Il signe ainsi sa toute première victoire au rallye de Suède en 2000. Initialement engagé pour les rallyes disputés sur terre, il doit se faire remplacer par un autre pilote français, Gilles Panizzi, pour les epreuves sur asphaltes. Cependant avec ses bons résulats, Peugeot Sport lui confie le volant de la troisième voiture pour les épreuves restantes. A l'issue de la saison 2000  il remporte son premier titre mondial. La saison suivante est plus decevante avec seulement trois épreuves gagnées, mais sa voiture manque de fiabilité, il termine à la quatrième place au classement des pilotes. En 2002 Marcus Grönholm fait une bonne saison en remportant cinq rallyes et gagne son deuxième titre de champion du monde. Pour la saison 2003, il ne signe que trois victoires, mais les problèmes mécaniques et incidents, ajoutés au vieillissement de la 206 WRC dont le développement à été arrêté, l'empêchent de se battre pour le titre il se classe à la sixième place du classement final. En 2004 la 307 WRC fait ses débuts en rallyes, mais elle manque cruellement de fiabilité, et Marcus Grönholm ne remporte q'une seule victoire en Finlande et sera disqualifié de sa victoire au rallye de Chypre, pour une pompe à eau non conforme.

  Pour 2005 la fiabilité est enfin de retour, mais c'est Sébastien Loeb qui domine aisément le classement des pilotes avec sa Xsara WRC, Grönholm parvient tout de même à signer  deux victoires en Finlande et au Japon, avec plusieurs places sur les podiums. Tout change pendant le rallye de Grande-Bretagne ultime épreuve de la saison, la 307 WRC de l'Estonien Markko Märtin sort violemment de la route et percute lattéralement un arbre sur le côté droit, son copilote le Britannique MIchaël Parks est tué sur le coup. Malgrè sa deuxième place au classement du rallye Marcus Grönholm se retire du rallye et finira à la troisième place du championnat à égalité de points avec le second Petter Solberg. Après le retrait de Peugeot Sport de la compétition, en 2006 Marcus est engagé par l'équipe officielle Ford et conduit sa Focus WRC à la victoire à deux reprises au Monté-Carlo et en Suède. Le reste de la saison sera une suite de duels entre lui et Sébastien Loeb, laissant les autres concurrents à plusieurs minutes derrière. En Australie , Marcus Grönholm compte bien profiter de l'abscence forcée du Français (accident de VTT), pour marquer des points, mais voit ses chances s'effondrer en partant à la faute et fini à la deuxième place du classement. En signant une autre victoire en Nouvelle-Zélande, face à son coéquipier Mikko Hirvonen, Ford  s'impose dans la catégorie constructeur pour la première fois depuis 1979. En 2007, il remporte le rallye de Nouvelle-Zélande avec 0,3 secondes d'avance face à Sébastien Loeb, quelques jours après il annonce qu'il met un terme à sa carrière sportive du haut niveau en fin de saison. Victime d'une sortie de route en Irlande, il est évacué en ambulance, mais se rétabli vite et termine finalement une fois de plus vice-champion pour seulement quatre points de retard sur Sébastien Loeb. Comme convenu il prend sa retraite en WRC à l'issue du rallye de Grande-Bretagne.

  Entre 2008 et 2011 Marcus Grönholm et son copilote Timo Rautiainen vont participer au championnat d'Europe de rallycross ainsi qu'au rallye du Portugal au volant d'une Subaru Impreza WRC. Il participe pour la première fois à la prestigieuse course de côte de Pikes Peack aux Etats-Unis en 2009, au volant d'une Ford Fiesta 4x4 2L 800 cv. Il se classe second, dans la catégorie " Unlimited Class" recevant ainsi le titre de " Rookie of the Years". En 2010 le pilote finlandais refait une apparition au rallye de Suède, il termine à la vingt-et-unième place, sa Ford ayant été victime d'avaries électriques et d'une crevaison. En 2012 il s'engage pour six manches du championnat américain Global Rally Cross. En août 2014 le double champion du monde à signé un contrat de pilote d'essais avec l'écurie officielle Volkswagen Motorsport, écurie championne des constructeurs 2013.

gronholm

Marcus Grönholm. (ladawrc.blogspot.com)

timo_rautiainen_vert

Son copilote Timo Rautiainen. (musical-group.blogspot.com)

Marcus+Gronholm+Vodafone+Rally+de+Portugal+gTTFTRAAfXZl

Portugal une belle brochette de champions du monde, de gauche à droite Sébastien Loeb, Marcus Grönholm et Petter Solberg. (zimbio.com)

marcus_markko

Marcus et son équipier Markko Märtin en 2005. (rallye-info.com)

Markus_Grongolm-kokpit

(greenwolf.uvadi.cz)

IMG_1259-Kopie

(alchetron.com)

571_gronholm

Rallye du Portugal 1999 Mitsubishi. (juwra.com)

17

(marcus-gronholm.com)

Mg2_peugeot

2001 rallye de Finlande. (Pasi Piesanen )

1280px-Gronholm_Deutschland_2002

L'équipage au départ du rallye d'Allemagne 2002. ( Lancer WRC)

peugeot_206wrc2002_mg_corsica_01

Peugeot 206 WRC 2002. (carenthusiast.com)

Marcus_Grönholm_-_2004_Rally_Finland_3

Rallye de Finlande 2004 , 307 WRC. (Rally Paradise / Pasi Piesanen, Mauri, Joni, Henri and Markus Lehtiranta)

Marcus_Grönholm_-_2004_Cyprus_Rally

Chypre 2004. (Leonid Mamchenkov)

marcus_1

Rallye de Finlande 2005. (rallye-info.com)

Marcus_Grönholm_-_2004_Rally_Finland

Victoire sur ses terres en 2004. (Rally Paradise / Pasi Piesanen, Mauri, Joni, Henri and Markus Lehtiranta)

Ss7_gronholm

Rallye de l'Acropole 2005. (Pasi Piesanen )

925_gronholm

Monte-Carlo 2006. (juwra.com)

ford-focus-wrc

(blog.autoinjected.com)

877026052__Gronholm___Leg_1

Rallye de Suéde. (biser3a.com)

Marcus_Grönholm_-_2006_Rally_Japan

Ford Focus 2006, Japan Rally. (oisa )

Marcus_Gronholm_Wales_Rally_GB_2006

Grande-Bretagne 2006. (Tony Underwood)

Gronholm1

Monte-Carlo 2007. (rallye-info.com)

Marcus_Grönholm_-_2007_Rally_Portugal

Portugal 2007. (rallycarter)

Marcus_Grönholm_-_2007_Rally_Catalunya

Catalogne 2007. (rallycarter)

Crash_out_of_WRC_Rally_Ireland

Abandon en Irlande. (The. Q)

wrc-rally-portugal-2009-marcus-gronholm-and-timo-rautianen-subaru-impreza-wrc-08

Grönholm / Rautiainen Subaru Impreza WRC 08. (motorsport.com)

Over-the-Fence-Winner

Rallycross. (rallycrossworld.com)

Marcus_Grönholm_Ford_Fiesta_Pikes_Peak_2009_002

2009 Pikes Peak International Hill Climb (USA) Ford Fiesta 4x4 2L. (Daniel Byrne / Ford Motor Company)

WRC-2014-Marcus-GRONHOLM-test-la-VW-POLO-600x399

Depuis 2014, le double champion du monde  est engagé par Volkswagen, en qualité de pîlote d'essais et de développement. (autonewsinfo.com)