John William Charlton Moffat, dit "Jock" est né le 17 juin 1919 à Swinton dans le comté de Scottish Borders. Son père, Peter, avait combattu pendant la Première Guerre mondiale, comme pilote dans la Royal Navy Air Service, la branche aéronautique de la marine. Durant son enfance le petit John avait appris à jouer du violon et du piano, encouragé par sa mère, Mary, chanteuse d'opéra amatrice. Sa première expérience aérienne fut en 1929, lorsqu'il a la chance de faire un baptème de l'air dans un biplan Avro 504, moyennant 10 shillings.

  John Moffat à passé ses études préliminaires au lycée de Kelso (Ecosse), où il excéllait au rugby et fut sélectionné dans la première équipe de l'école. Il voulait poursuivre ses études à l'Université d' Edimbourg, mais après le crack boursier de 1929, la famille Moffat n'avait plus les fonds necessaires pour payer les études, John a alors demandé une bourse, mais celà lui fut refusé. Il n'a pas eu d'autre choix que quitter l'école à 16 ans et commencer à travailler. Sans entrain il entre dans une compagnie de bus, mais s'y ennui très rapidement. En 1938 John pose sa candidature pour devenir pilote naval dans la réserve, après avoir vu une publicité qui promettait de le former et offrir un salaire substentiel.

  quelques mois plus tard Moffat reçoit une lettre de la marine qui lui proposait un travail à temps partiel dans la réserve et doit se présenter sur le HMS Frobisher à Portsmouth. En décembre 1939, John est envoyé dans une école de pilotage à Belfast et en juin 1940 lors de la chute de la France il avait terminé son entrainement et était basé au 759e escadron à Eastleigh, dans la Hampshire. Peu avant la Bataille d'Angleterre, John Moffat avait par deux fois rencontré des avions ennemis, la première fois aux commandes d'un Gloster Meteor, attaqué par un Me109, il parvient à le semer dans une couche de nuages, la seconde fois alors qu'il pilote un B-24 Skua Blackburn sans arme il est attaqué par un bimoteurs allemand Henkel He111, mais sauvé de justesse par des chasseurs Hawker Hurricane. Au cours de l'année 1940 il reçoit l'ordre de rejoindre le 818e escadron affecté sur le porte-avions torpilleur HMS Ark Royal à Gibraltar il pilote désormais un biplan Fairey Swordfish.

  Le 24 mai 1941, au cours d'un violent affrontement le cuirassé allemand Bismarck et le croiseur lourd Prinz-Eugen coulent dans le détroit du Danemark le HMS Hood, vaisseau-amiral de la Royal Navy et endommagent le cuirassé Prince of Wales, dès lors la Force H dont fait partie l'Ark Royal doit à tout prix retrouver le Bismarck qui file à présent vers les côtes françaises pour chercher la protection des appareils de la Luftwaffe. Le 26 mai, le navire allemand est repéré à 620 kilomètres des côtes de France, à 21h05 John Moffat décolle au milieu de bourrasques de vents. Les appareils aperçoivent bientôt le fuyard, toutes les armes antiaériennres du cuirassé font feu, il est très difficile aux pilotes de conserver une trajectoire rectiligne pour le torpillage avec un tel déluge de feu dans un avion lent. Moffat décide de raser les flots pour passer en dessous des mires. Pendant des secondes qui lui parraissent des heures il se concentre sur son cap, et entend le tireur qui s'est penché de l'avion hurler : << Pas encore... pas encore >>, c'est lui qui doit larguer la torpille, enfin le projectile est lâché et Moffat prend le chemin de retour. Plusieures torpilles ont fait mouche mais une vient de bloquer le gouvernail du Bismarck en position de virage, tournant en rond, il est rejoint au lever du jour par les navires de la Force H. Après quelques minutes d'un intense matraquage le Bismarck se retourne et sombre. Bien que le navire fut sabordé par son équipage, ce qui précipita son naufrage, c'est bien une torpille qui à permit à la Royal Navy de le rattraper. L'épave du Bismarck fut localisée en 1989, pendant l'attaque aucune déclaration de la torpille qui avait frappé le Bismarck n'à été publiée, mais après des recherhes basées à partir des videos réalisées sur l'épave, l'historien Mike Rossiter désigne John Moffat comme étant le plus suceptible d'avoir touché le gouvernail du cuirassé.

  John Moffat épouse sa fiancée Marjorie Cochrane, coiffeuse en 1944, et quitte l'armée deux ans plus tard, puis entra à l'Université de Glasgow où il décrocha un diplôme de commerce en gestion hôtelière, travaillant de nombreuses années dans ce domaine il prit sa retraite et s'installa à Dunkeld où il était fort apprécié. Il racontait volontier ses souvenirs militaires insistant sur l'horreur de la guerre. Lors de son 90e anniversaire, il à piloté une dernière fois en faisant des accrobaties aériennes dans un petit avion léger. John Moffat, est décédé le 11 décembre 2016 à 97 ans, avec lui disparait le dernier témoin de cette attaque.

John Moffat

John Moffat. 1919 - 2016. (dailmail.co.uk)

Jock-Moffat

(worldwarbirdnews.com)

PAY-JohnMoffat_Bismark_0009JPG

En 1944, John épouse Marjorie Cochrane. (mirror.co.uk)

l6

(clanmoffat.org)

swordfish-6a

Un torpilleur Fairey Swordfish (espadon) avec sa torpille, utilisé pour l'attaque du Bismarck. (aviation-history.com)

sw2

Tableau représentant l'attaque aérienne du 26 mai 1941. (meretmarine.com)

HMS_Hood_(51)_-_March_17,_1924

Le croiseur de bataille HMS Hood, lancé en 1918, durant l'entre deux-guerres, il est l'ambassadeur de la Royal Navy à travers le monde. Le 24 mai 1941, il est coulé dans le détroit du Danemark par le cuirassé allemand Bismarck. jugé comme étant le meilleur navire, sa perte ébranla fortement la Grande-Bretagne. Coupé en deux par une forte explosion, visible depuis le Bismarack à 11 kilomètres de distance, le Hood à sombré en quelques minutes. Sur les 1419 hommes d'équipage il n'y eut que 3 survivants. (photographer Allan C Green. State Library of Victoria)

HMS-PRINCE-OF-WALES-RC-GRAUPNER-5

Le cuirassé HMS Prince of Wales à participé à la traque du Bismarck. Sévèrement endommagé lors de l'affrontement du 24 mai il à réussi à toucher son agresseur lui causant une importante fuite de mazout. Il se retire derrière un écran de fumée pour ne pas subir le sort du Hood. En décembre 1941 il accompagne le HMS Repulse  en Malaisie, ils sont tous les deux coulés par une attaque aérienne japonaise. (Abrahams, H J (Lt), Royal Navy official photographer. Imperial War Museum)

dkm_bismarck

Le Bismarck coulé le 27 mai 1941. (communaute.f1-express.net)