En 1901, l'industriel André Citroën, s'associe avec André Boas et Jacques Hinstin (un ami de lycée) pour fonder la société "Citroën, Hinstin et Cie" fabriquant des engrenages à chevrons taillés en V, procédé que l'industriel français avait découvert quelques temps auparavant, lors d'un séjour en Pologne, après avoir racheté le brevet il avait modernisé la fabrication Très vite l'activité se délocalise passant du faubourg Saint-Denis dans le 10e arrondissement parisien au quai de Javel dans le 15e où une usine ultra-moderne d'une superficie de 15 hectares sort de terre, devenant la "Société anonyme des engrenages Citroën".

  A partir de 1915 l'entreprise travaille pour l'effort de guerre en produisant des obus d'artillerie, les 13 000 employés (principalement des femmes, remplaçant les hommes partis au front) assurent la fabrication de 40 000 unités par jour. André Citroën sera un des premier à adopter, en Europe la production à la chaine, idée rapportée des Etats-Unis en 1912 après un voyage d'affaires, durant lequel l'industriel avait pu  visiter l'usine Ford de Dearborn près de Détroit. Après l'armistice de 1918, Citroën perd toutes ses commandes de munitions, loin de se décourager, le patron avait prévu cette éventualité et prend immédiatement les mesures qui s'imposent. Il réinvesti ses bénéfices pour une nouvelle activité, en quatre mois l'usine passe de l'armement à la production automobile, en absorbant les Automobiles Mors pour créer la marque Citroën, et adopte comme logo officiel les deux chevrons en V inversés rappel historique des origines de la firme. La toute première automobile Citroën, la 10 HP ou également appelée Type A est déjà prête vers la fin de 1918, mais sortira officiellement début juin 1919. Elle se présente sous forme dite : "Torpédo" de quatre places, recouverte d'une capote sans montant, ce sera une des première voiture à adopter le volant à gauche et, chose inabituelle son pédalier est inversé, l'accélérateur étant placé au milieu, à la place du frein.

  La Type A est une propulsion, avec un moteur de 4 cylindres en ligne de 1,3L, développant 18ch, éclairage et démarrage électrique, les suspensions sont assurées par 2 ressorts demi-cantilever AV et 4 pour l'arrière, les freins avant à pédale sont en sortie de boite et par levier sur l'arrière sa boite de vitesses à trois rapports est non-synchronisée. Elle est livrée prête à rouler, ce qui n'est pas toujours le cas chez certains autres constructeurs de l'époque. La carrosserie de la 10HP est contituée de plaques vissées sur une armature en bois. La technique des carrosseries tout-acier (venant des USA) n'arrivera chez Citroën qu'en 1924 avec la série B10, permettant de créer des voitures plus homogènes. La production de la Type A s'achève en 1921 avec un total de 24 093 unités fabriquées dans l'usine historique Citroën de Javel.

engrenages

Engrenages Citroën. (chevronssauvages.free.fr)

images_list-r4x3w1000-5c5b178184bd2-dsc-0019

Citroën 10HP Type A. (challenges.fr)

XVMec0371f2-0f5b-11e5-b744-d7eee8229314-300x230

Chaine d'essemblage Citroën usine du quai de Javel dans les années 1920. (lefigaro.fr)

brochure_10_hp_type_a_1919

(citroenorigins.be)

ob_910ab1_xvme069d5c8-0ec7-11e5-a751-c2277fe2a60

(palais-de-la-voiture.com / Rue des Archives/ Tallandier)

Citroen09886

(anciennes-etang-apigne.over-blog.com)

andre-citroen-250

André Citroën (1878 -1935) fondateur de la marque. (anniversaire-celebrite.com)