Son histoire coincide à un fort recul du marché automobile américain à la fin des années 1950. Les consomateurs demandent autre chose que les grandes carrosseries flamboyantes et sont de plus en plus séduits par l'arrivée des petites voitures européenes, dont la Coccinelle de Volkswagen qui commence se  faire une place. Les constructeurs américains doivenr réagir et proposer des automobiles aux dimensions et à la consommation plus raisonnable. C'est ainsi que la Chevrolet Corvair sort en 1960, une automobile qui innove et prend ses concurrentes à contre-pied, tranchant avec les modèles de l'époque. Bien qu'elle ne mesure que 4 370mm ses lignes sont tendues et avant-gardistes, son moteur en position arrière est au minimum un 6 cylindres à plat refroidi par air et possède une suspension arrière indépendante.

  Très vite la Corvair va devenir le cauchemard de General Motors, lorsque la firme sera empêtrée dans une series de poursuites judiciaires intentées après des accidents graves, causés en autre autres par la mauvaise tenue de route de son train arrière en virage, même si le problème fut résolu sur les séries suivantes, le mal était fait. Les ventes chutent et la Corvair se vend mal. En 1965 l'avocat américain Ralph Nader enfonce le clou en publiant son livre titré "Unsafe at any Speed" (Dangereuse à toutes vitesses) dans lequel il insiste sur le laxisme des constructeurs automobiles US envers l'amélioration de sécurité de leurs modèles, la Corvair est directement visée. Cette parution à fini d'entacher définitivement la réputation de la voiture. Ces accusations étaient fondées et celà abouti à la mise en place de normes de sécurité par l'administration fédérale dans les années qui suivent.  Mais au final la Corvair n'était pas plus dangereuse que ses contemporaines.

  Malgrè tout Chevrolet y croit et décline la Corvair sous différents styles de carrosseries (coupé, break, cabriolet, berline et fourgon) proposant également une version "Monza"avec un moteur poussé de 80 à 95 ch puis à 180, grâce à l'adjonction d'un turbocompresseur. Mais en 1967, les chiffres de production sont mauvais, le constructeur doit se résoudre à réduire la gamme. La Corvair est finalement retirée du catalogue en 1969 selon bon nombres d'observateurs la marque n'en a pas fait assez à son sujet, alors que dans les années 1960 le V8 était la règle d'or pour la réussite aux Etats-Unis, la Corvair n'y a jamais eu droit, son architecture empëchant tout excès de fantaisies .Bien que les Corvair furent fabriquées aux USA et au Canada, certaines sont assemblées à partir de kits de pièces détachées au Mexique, au Vénézuéla, en Belgique, au Danemark, en Suisse et en Afrique-du-Sud.

1280px-Ypsilanti_Automotive_Heritage_Museum_August_2013_24_(1960_Chevrolet_Corvair)

Chevrolet Corvair 1960. (Michael Barera)

Ypsilanti_Automotive_Heritage_Museum_May_2015_043_(1960_Chevrolet_Corvair)

(Michael Barera)

1280px-1961_Chevrolet_Corvair_sedan_interior_(7756546422)

(dave_7)

1280px-1961_Chevrolet_Corvair_sedan_(7756545590)

Corvair Sedan 1961. (dave_7)

1200_799____2__chevrolet_corvair_3758

Corvair convertible. (bonjourlavieille.com)

02-_D8O1050-940x628

Corvair Monza décapotable 1963. (bringatrailer.com)

cache_17964943

1964 Chevrolet Corvair Greenbriar Van. (Auctions America)

cache_37734054

Corvair 95 Rampside. (stubs-auto.fr)

cache_37736246

Monza convertible 1965. (Teddy Pieper, Auctions America )

oh1110-99486_2

Corvair Monza coupé. (mecum.com)

d7a79cec1f83ce9c0b223ef7aa8e312a

Break. (artofit.org)

9ff488a3d45cea3528d5cc44c733a1a1

Convertible 1967. (pinterest.fr)

maxresdefault

Corvair Monza 1969. (youtube.com)

cache_37736621

Corvair 500 1969. (stubs-auto.fr)