Lancée en 1950 par la Régie Nationale des Usines Renault, la Colorale à pour but de compléter la gamme du constructeur. Les responsables optent pour un véhicule fonctionnel et robuste. Il est destiné pour les vrais besoins des utilisateurs qu'ils soient citadins, ruraux ou résidents d'Outre-Mer. Son nom "Colorale" provient de la contraction des mots coloniale et rurale.

  C'est le carrossier Chausson de Gennevilliers qui se charge de l'emboutissage et de l'assemblage de la carrosserie et le montage final est réalisé sur les chaînes de la Régie à Billancourt. Pourtant dès son arrivée sur le marché les ventes ne décollent pas. Sa face avant n'est pas sans rappeler celle de la petite 4CV. La clientèle recherche avant tout une carrosserie plus valorisante et une motorisation plus puissante, ce qui fait défaut à la Colorale. Bien qu"elle possède des lignes harmonieuses et un vaste volume intérieur, le véhicule reste considéré pour beaucoup comme un utilitaire. Sous le capot on retrouve le bon vieux 4 cylindres "85" à soupapes latérales apparu en 1936 sur la Primaquatre, mais qui manque cruellement de puissance. Avec une cylindrée de 2 383 cm3 il ne développe que 46 ch et gourmand en essence. Avec cette mécanique et son poids de 1 640kg, la Colorale peine à atteindre les 100 km/h.

  En 1953 Régie va l'équiper d'un 4 cylindres de 1 996 cm3  avec 58 ch, ce moteur culbuté, plus moderne était destiné à la Renauult " Frégate", malgrè tout les performances ne sont guères augmentées. La voiture se vend mal et Renault continu à perdre de l'argent sur chaque modèle vendu. si bien qu'en 1954 Pierre Lefaucheux annonce la fin proche de la Colorale, mais le constructeur doit encore la conserver afin d'écouler le stock et pour honorer son contrat avec le carrossier Chausson. La voiture est proposée en sept modèles , l'un deux sera dénommé Prairie, ce nom en fait sera souvent utilisé pour désigner n'importe quel modèle de la Colorale.En février 1956 le contrat avec Chausson prend fin avec un total de 38 150 exemplaires produits, de son côté la Régie devra attendre encore un an pour écouler son stock.

Villemanoche-FR-89

Renault Colorale. (François Goglins)

1280px-Villemanoche-FR-89-Rassemblement_2019_des_véhicules_anciens-c23

(François Goglins)

cache_50718048

Publicité 1950 - 1951. 

PrairieFourgon800_50

Fourgonnette 1950. (lesrenaultdepapier.fr)

PrairieChassis_50

1950. (lesrenaultdepapier.fr)

1280px-Renault_Colorale_1950-1957_-_Flickr_-_Joost_J

Logo de capot. (Joost J. Bakker)

xx59l

(leroux.andre.free.fr)

Felibree-Piegut_voiturepompier_02

(Traumrune)

Prairie

Renault Colorale Prairie de 1952. (zorgblogauto.canalblog.com)

Prairie 2

(zorgblogauto.canalblog.com)

Colorale-01

La Colorale fut aussi proposée en version 4x4 à partir de 1952. (carjager.com)

1951-%20PL%20506-5104%20R

Brochure de 1951. (lesrenaultdepapier.fr)

renault_colorale_pickup_3_0151002f0dfb0a7c

(fr.wheelsage.org)

131e9f17db0b6fdbc

Colorale plateau bâché de 1953. (colorale.soforums.com)

ydsku

(garaz.cz)

renault-colorale-pick-up-800-kg-02

(auto-zer.com)

renault_colorale_fourgonnette

(leroux.andre.free.fr)

PrairieSavane_51

Colorale Savane 1951. (lesrenaultdepapier.fr)

renault_colorale_savane

Savane. (fr.wheelsage.org)