En 1984 la firme turinoise va lancer son nouveau modèle dans la gamme lourde, il est destiné à remplacer l'Iveco 190 Turbo dont la production doit cesser à partir de 1985. Nommé TurboStar, les premiers exemplaires seront testés sur routes durant l'été 1984 par le magasine italien spécialisé "Tuttotrasporti"qui publiera les premières photos dans son numéro de septembre. Ces premiers véhicules seront tous peints dans la couleur officielle grise argentée, les bandes décoratives qui orneront les modèles suivants n'apparaîtront que bien plus tard. A sa sortie le TurboStar est proposé en deux versions pour deux motorisations : le 190 - 33 avec le moteur Fiat V.I. Iveco 6 cylindres en ligne suralimenté avec intercooler de 13 798 cm3 pour une puissance de 330 ch où le 190 - 42 un Fiat - Iveco 8 cylindres turbo de 17 174cm3 .Ce moteur équipait déjà le 190 - 38 Turbo de 1981, mais avec un nouveau turbocompresseur il développait 420 ch, une puissance considérable pour l'époque. Le véhicule proposait aussi un choix de deux boite à vitesses. soit une ZF ECOSPLIT à 16 rapports synchronisés, ou une boite FULLER avec 13 rapports à enclenchement rapide, en revanche l'ABS était en option.

  Sur un point de vue esthétique, le TurboStar était très proche du 190 -38, mais seulement en apparence, car au niveau des pièces qui le composent la majeure partie d'entre elles sera modifiée. Le constructeur italien avait procédé à une étude méticuleuse sur la cabine. Deux ans auparavant la firme avait lancé une étude de marché avec un total de 2 000 chauffeurs routiers internationaux, elle avait montré qu'un des facteurs les plus importants à prendre en compte pour les conducteurs dans le choix du camion était le confort en cabine et ensuite les prestations du véhicule. C'est pourquoi un soin particulier à été apporté par IVECO à la cabine du TurboStar, par la refonte de sa conception avec un traitement particulier des vibrations aux basses fréquences de la cabine et la boite à vitesses.

  Même si le châssis était connu puisqu'il dérivait directement de la précédente série 190, ce qui était le plus frappant, lors de la présentation en juillet 1984 à Taormine, était la cabine. À première vue, elle semblait entièrement nouvelle mais,on pouvait apercevoir un air de famille avec l'ancienne cabine T-Range qui équipait le 190-38. Elle est plus large, mais le style est similaire. La porte est restée la même, avec son déflecteur caractéristique. Le passage de roue est maintenant raccordé au pare-chocs à travers les marches d'accès à la cabine et n'est plus parfaitement circulaire. Les feux de gabarit au-dessus de la cabine sont déplacés sur les côtés et deviennent bi-directionnels. Des études très rigoureuses dans la soufflerie du centre de recherches Fiat à Orbassano ont permis d'obtenir une cabine à l'aérodynamique soignée avec un CX (coéficient de trainée) exceptionnel de 0,53. Quelques détails caractéristiques de la version 190-38 Turbo Spécial ont été repris, comme le toit surélevé par rapport à la cabine T-Range de base et le spoiler de toit réglable en hauteur (en fonction du gabarit de la remorque) avec un compartiment éclairé où figure en grosses lettres le logo IVECO, les déflecteurs d'angle intègrent les clignotants, le pare-chocs avant intègre les feux antibrouillard et les longues portées dans le spoiler. Les rétroviseurs sont réglables électriquement et dégivrants. Les vitres latérales de la cabine sont habillées avec une grille en plastique et la paroi du fond ne comporte plus de vitrages qui ont été abandonnés après la série 190-35.

  La position de conduite est celle caractéristique de tous les véhicules IVECO avec le siège très avancé sur le volant horizontal. On note par contre un nouveau tableau de bord qui conserve l'instrumentation typique Iveco de ces années là, mais anticipe la tendance des constructeurs (notamment Scania qui s'est ensuite inspiré du TurboStar), qui verra le tableau de bord s'agrandir sur le côté droit jusqu'à entourer le conducteur. On notera le remplacement du tableau d'interrupteurs linéaire et plat qui prévalait sur les cabines T-Range. La console centrale regroupe les commandes de la climatisation ainsi qu'une table amovible. Dans sa première version, le nouveau TurboStar offrait en série : les rideaux occultant la zone nuit, les sièges à suspension pneumatique, un coffre-fort, des vitres électriques sur les deux portes, deux couchettes, les antibrouillards et longues portées intégrés dans le spoiler, une penderie et des essuie-lave-phares. Parmi les principales options : pare-soleil, réfrigérateur et chauffe plats.

  Le TurboStar devient une référence sur son segment. Le TurboStar 190-42 est un camion aux performances remarquables et avec une consommation raisonnable par rapport aux performances délivrées. Direction, embrayage, freins, boîte de vitesses, suspensions et confort marquent aussi des progrès par rapport aux IVECO précédents. Avec ce modèle, Iveco ouvre la voie à une nouvelle référence dans le domaine des transports longs trajets. Il faut souligner que bien que ce nouveau camion ait été entièrement étudié et mis au point sous la bannière Iveco, lors de sa sortie, le TurboStar, disposait du logo FIAT sur la calandre, en bas à droite, comme si le constructeur voulait idéalement inscrire son produit dans la lignée des fameux Fiat 684 et Fiat 619 avec la cabine « type H » des années 1970, en service dans plusieurs continents. En 1987, le 190-33 sera remplacé par le 190-36, équipé du moteur Fiat-Iveco 6 cylindres en ligne de 13 798 cm3 avec une puissance de 360 ch, s'insérant bien dans la demande des transporteurs pour la gamme « moyenne » des flottes européennes. Plus tard, en 1990, sa puissance sera portée à 377 ch, mais conservera l'appellation -36. La version TurbSstar "Série 1984" sera produite jusqu'en 1989 lorsqu'au Salon de l'automobile de Turin 1989 sera présenté le nouveau TurboStar 190 - 48, modèle au moteur encore plus puissant puisque doté de système intercooler. A la fin des années 1990, le carrossier néerlandais Estepe lança une version TurboStar avec toit rehaussé, un pavillon du style Volvo Globetrotter rétro-éclairé, qui peut remplacer le pavillon standard Iveco: le TurboStar EuroPalace.

27448360802_9751152523_b

TurboStar 190 - 33. (photo Alain Mugica / flickr.com)

Sattelzugmaschine_Iveco_Turbostar_190_36-xxl-_9161240906260

(alle-lkw.de)

34901926172_881a2f9bc7_b

Iveco Turbo Star 190 - 42. (Matte Trucks' Photography / flickr)

iveco_190-36_4x2_turbostar

 

190 - 48 (wheelsage.org)

8012558544_23cd74839a_b

(flickr.com)

turbostarmaxi-1024x1024

Iveco TurboStar 190-48 EuroPalace. (camionusati.org)