L'histoire de la Mercedes 190 SL, débute lorsque l'importateur automobile et concessionaire Diamler-Benz Max Hoffman, implantés aux Etats-Unis, parvient à convaincre la firme de Stuttgart de fabriquer deux prototypes à vocation sportitive, tirés du coupé Mercedes 300 SL. En collaboration avec sa filiale américaine, Mercedes va créer deux cabriolets , une version de la 300 SL "Gullwing" et une plus petite , la 190 SL (Sport Light) dite de tourisme sportif qui peut offrir un usage quotidien pratique.

   En 1953 Hoffman reçoit du constructeur de Stuttgart, la promesse que les deux cabriolets seront présentés au Salon International de l'Auto de New-York en février 1954. Les deux versions cabriolets obtiennent un bon acceuil du public comme de la presses spécialisée américaine. Malgrè tout, la 190 SL reste encore trop chère dans sa première configuration et sa production sera retardée, alors que celle de la 300 SL "Gullwing" commence dès la fin de l'année 1954. Les ingénieurs ont donc révisés la 190 SL et apportés quelques modifications, notamment au niveau du chassis monocoque raccourci. Le modèle de la 190 SL définitif est enfin présentée en mars 1955, lors de l'exposition automobile de Genève. Grâce au succès obtenu à Genève, la production de la 190 SL débute deux mois plus tard sur les chaines de l'usine de Sindelfingen d'où sortent également les 300 SL. Bien que coûtant moins cher que leur grande soeur (la 300 SL), le modèle 190 SL peine à s'imposer sur le marché européen alors en pleine reconstruction après la Seconde Guerre mondiale. De plus en 1955 le déficit d'image de l'Allemagne persiste et nuit à la marque à l'Etoile qui à du mal à se vendre en Europe hors Allemagne. La firme germanique va donc exporter ses modèles Outre-Atlantique où elle écoule 80% de ses voitures dont les 190 SL.

  Sur le plan mécanique le bloc moteur quatre cylindres de la 190 SL est basé sur celui de six cylindres de la Gullwing. Il développe une puissance de 1 897 cm3, avec arbre à cames en tête, deux carburateurs Solex double corps fournissant une portée de 105 ch. Outre la réduction des cylindres, par rapport aux 300 SL, la course des pistons à été réduite. Sa boite à vitesses manuelle à 4 rapports qui restera la norme durant toute sa production. La Mercedes 190 SL ne dépasse guère les 175 km/h en vitesse de pointe avec un 0 à 100 km/h de 14,5s,ce qui en fait une voiture qu'on peut aujourd'hui qualifier de sous-motorisée, mais qui à l'époque était déjà considérable. Les deux modèles restent assez proches, la 190 SL reprend de nombreuses élément de style de la 300 SL et les deux modèles partagent aussi les même pièces de capote, mais contrairement à la 300 SL  qui avait un chassis tubulaire très inovant, la 190 SL quant à elle est équipé d'un chassis plate-forme dérivé de celui de la berline 180 encore raccourci de 25cm. Bien que sa carrosserie soit en acier, tous les battants (portières, coffre arrière et capot moteur ) sont en  aluminium. La 190SL présentait déjà beaucoup d'options en série pour l'époque dont un tableau de bord extrêmement bien fourni (compte-tours moteur, pression d’huile, niveau de batterie, etc.), trousse à outils, allume-cigare, pendule électrique, essuie-glaces 2-vitesses + intermittents, éclairage intérieur conséquent, intérieur cuir, etc. L’excellente construction des 190SL, à l’image de la marque Mercedes-Benz, et la disponibilité assurée par le réseau Mercedes de la quasi-totalité des pièces détachées, rendent la 190SL très séduisante pour tout type de collectionneurs car finalement relativement peu couteuse en entretien et donc facilement utilisable même pour des longs voyages. La fiabilité de la 190SL est considérée comme relativement bonne pour une voiture de collection. Les défauts notoires sont la difficulté de son allumage à froid, tenue de route sur route mouillée laissant à désirer et suspension un peu molle pour une sportive.

7e88eac38bf5e68605d95f8f5296ea15

Mercedes 190 SL, en configuration dans laquelle elle fut présentée  à New-York en 1954. (pinterest.com)

imagesMC89JD1T

La Mercedes 300SL "Gullwing" avec ses portières papillons, sortie la même année que sa petite soeur. (gqmagazine.fr)

sans-titre

(Annonces-automobiles.com)

1280px-Interior_Mercedes-Benz_190_SL

(pujanak)

1280px-Mercedes-190SL-blanche-arriere

(Rundvald)

i006192

(IMCDb.org)

1920px-1958_Mercedes-Benz_190SL

Modèle de 1958, équipé d'un hard top. Cette option coûte très cher, mais plutôt rare à trouver de nos jours. (Vauxford)

02016_1084_Oldtimer_Rallye_durch_Beskiden,_Hauptstraße_in_Biala

(Silar)

190_SL_hinten

190 SL de 1962. (Aida200400)

1920px-Mercedes_Benz_190_SLR_(1959)_Solitude_Revival_2019_IMG_1702

1959 190SLR. (Alexander Migl)

s-l300

(ebay.fr)