C'est en 1853 que l'entreprise voit le jour, fondée par Franz Saurer qui commence par créer une fonderie, près de Saint-Gall en Suisse. En 1862 l'entreprise est relocalisée à Arbon, où elle commence l'année suivante à développer des machines à broder. Les premiers moteurs à essence Saurer apparaissent en 1888, ils sont surtout destinés à l'industrie, en tant que génératrices, mais également pour la production agricole. Bien que quelques automobiles soient fabriquées à partir de 1896, Saurer va abandonner ce secteur au début du XXe siècle pour se focaliser sur la fabrication de camions et autobus. C'est grâce à se créneau que la marque suisse va se forger un nom.

  Les deux fils Adolph et Julius Saurer reprennent l'entreprise à la mort de leur père. Un camion de 5 tonnes est lancé en 1903 équipé d'un moteur de 30 ch à soupapes latérales opposées, à partir de 1906 ce véhicule sera muni de pneus pleins en caoutchouc. D'autres camions de 1,5, 2,5 et 3 tonnes sortent en 1905, et à cette époque Saurer recoit de nombreux prix pour ses camions dans les concours internationaux en Europe. La société Safir Co achète en 1909 une licence pour produire des camions Saurer et fabrique le premier moteur diesel haut régime. Des usines d'assemblages sont installées en Allemagne et en France pour ces marchés. L'entreprise est bientôt approché par l'Américain Mack Truck et obtient l'autorisation de la fabrication de camions Saurer pour l'Amérique du Nord, cet accord prend fin en 1918.

  En 1920 Adolph Saurer meurt et c'est son fils Hippolyt qui prend la succession. La marque suisse rachète en 1929 son rival Berna AG basé à Olten et lance dès 1931 des camions de 2, 3, 4 et 5 tonnes et jusqu'en 1937 Saurer construit quatre modèles en Grande-Bretagne sous le nom Armstrong-Saurer à Newcastle upon Tyne, dans une usine appartenant à Sir W.G. Armstrong Whitworth. Le modèle Type C apparait en 1934, c'est un camion à capot et cabine avancée permettant de transporter des charges allant jusqu'à 10 tonnes, sa production s'achèvera en 1963. Des véhicules à vocations militaires sont présentés en 1938, notamment pour le transport de pièces d'artilleries. Durant la deuxième guerre Saurer produisit plusieurs modèles de moteurs Hispano-Suiza 12Y,  le 12 Y-31 fut produit sous licence pour équiper le chasseur Morane-Saulnier MS. 406 H/D-3800 français. Un développement local, le Saurer YS-2 de 1 250 ch conçu pour être monté sur le MS. 450/ Dogflug D-3802. Un dernier dérivé sort en 1944 le YS-3 d'une puissance de 1 450 ch monté sur le prototype Dogflug D-3803. Pendant toute la durée du conflit la société Saurer produit également des camions avec plusieurs choix de configurations d'essieux: 4x4, 6x6 et 8x8.

  Pendant la Schoa, des camions Saurer Vienne Autriche, (détachée de Saurer Suisse depuis 1937) de type BT-4500 et 5 BHw ont servi à gazer des victimes des Nazis, appelés "Gaswagen", ces modèles spécialement transformés à cet effet, ont été livrés à l'armée allemande par la société berlinoise Gaubschat. Après la guerre Saurer produit des autobus à moteur latéral ou en position arrière dotés d'une transmission manuelle à quatre rapports. L'usine française est vendue à Simca en 1956 qui racheta aussi Unic pour former sa division "Véhicules Industriels". La Type D, toute dernière gamme est proposée en 1959, possédant deux chassis de base le 20 ou le 50, des configurations avec des moteurs de 120 à 240 ch. Un porteur nommé 5DF en configuration 8x4 est lancé en 1974. Deux ans plus tard, c'est quatre nouveaux modèles qui viennent étoffer la marque: les D180 et D230 tous en configuration 4x2 et les D290 et D330 proposés en 4x2, 6x2, 6x4 et 8x4. Les deux  plus importants constructeurs suisses de poids-lourds Saurer et FBW de Wetzikon vont s'associer en 1980 pour fonder NAW dont la production de camions est rachetée en 1982 par Mercedes-Benz. Saurer va continuer son activité dans la fabrication de machines destinées à l'industrie du textile.

Saurer_logo

Logo de la marque.

saurer%201903

Saurer modèle de 1903.

saurer_unsorted

1912 Type B. (autowp.ru)

0-saurer-am-ii-1913_890

1913.

SAURER type B 1916

Saurer type B de 1916. (transpress.blogspot.fr)

saurer

Un camion Saurer utilisé par l'armée française durant la Grande Guerre. (winoc.perso.sfr.fr)

wiko_saurer_1923

1923.

1280px-Saurer_Alsa_1923

Autobus Saurer espagnol de 1923. (buron444)

saurer-lkw_540

1925. (lancia-stratos-allitalia1231.blogspot.fr)

Saurer%20camion%20diesel%205%20a%206%20tonnes%20automobile%20industriel%20de%201931

Dessin publicitaire pour la marque. (antiqbrocdelatour.com)

saurer_verheul_1931

Autobus de 1931. (museeducamion.com)

active_durable_effective_17488

Un Armstrong Saurer fabriqué en Angleterre dans les années 1930. (trucksplanet.com)

saurer type b

Saurer type B. (imcdb.org)

autowp_ru_saurer_3ct1d_1

Saurer 3CT1D 1939-1954. (autowp.ru)

saurer_m6_1

1940 Saurer M6. (autowp.ru)

saurer_01

1940-1945 un camion Saurer utilisé par l'armée allemande.

saurer_8m_1

1943 M8. (autowp.ru)

3141461276_2_2_Wf9XEQjR

1945 Saurer 8 BUD. (magnum31gb.skyrock.com)

autowp_ru_saurer_2dm_1

1959 Saurer 2DM. (autowp.ru)

saurer_1969

Modèle 1969. (museeducamion.com)

saurer-5d-07

Saurer 5D. (motorstown.com)

saurer_5_df_6x4_1975

1975 Saurer 5DF. (museeducamion.com)

saurer-d-180-(suisse)--6780

D180F. (autoalmanach.ch)

saurer_d230_zuerich_02

D230. (specialtrucks.com)

saurer_d_330_bf_6x4_1976

1976 D 330 BF. (museeducamion.com)

saurer-d290-1978(suisse)-1978-709

1978 Saurer D 290. (autoalmanach.ch)

c43cefff8ff5fe98d635f06f6337793a

D290 8x4. (pinterest.com)

saurer-d290b-12

D290 ensemble routier. (worldcarslist.com)

saurer_k5_1981

1981 Autobus K5. (museeducamion.com)

saurer_d_250_b_1982

1982 D250B. (museeducamion.com)

saurer_rh_1982

1982 Autobus RH. (museeducamion.com)

saurer_10_dm

Porteur militaire Saurer 10M. (museeducamion.com)