Cette patrouille d'acrobatie aériènne est officiellement formée en 1960, elle est la seule formation à évoluer avec 9 appareils en formation et un solo. Apparue au début des années 1930, la première unité à faire des acrobaties aérienne disposait de 5 avions et se produit jusqu'à sa dissolution au début de la Seconde Guerre mondiale.

  En 1960, il y avait plusieures formations qui se produisait lors de manifestations aériennes, il fut décidé d'en créer une seule qui devait reptésenter l'Italie au cours des meetings aériens de part le monde, en selectionnant les meilleurs pilotes de l'armée de l'air. Elle fut baptisée "Frecce Tricolori "  (Flèches Tricolores). Les premiers appareils à être utilisés sont des North American F-86 Sabre, puis des Fiat G.91, a partir de 1963. Depuis 1982 les Frecce Tricolori utilisent, l'Aermacchi MB-339, un appareil biplace d'entrainement militaire. La livrée bleue est soulignée par la bande tricolore qui parcourt les flancs des fuselages. Les parties inférieures sont peintes en gris clair et son écusson est jaune.

  25 août 1988, la tragédie du meeting de Ramstein

  Le plus gros coup dur de la formation a eut lieu le 28 août 1988, lors d'un meeting aérien sur la base américaine Ramstein Air-Base, en Rhénanie-Palatinat près de Kaiserslautern (ex République Férérale Allemande), Ce jour-là une foule nombreuse est venue pour admirer les formations accrobatiques militaires étrangères . Les Frecce Tricolori font leur show qui se termine par une figure particulièrement impressionante nommée " Le Coeur percé" qui annonce la cloture de l'évolution des pilotes italiens.

  Pour faire cette figure la formation doit se diviser en deux groupes un de 5, l'autre de 4 formant face au public un coeur avec les fumigènes. L'avion du solo qui arrive alors face au public à 800km/h doit traverser le Coeur.  C'est à cet instant que l'accident se produit. L'avion du solo percute l'un des deux groupes formant le Coeur percé à une altitude de 40 mètres du sol. Les deux appareils touchés par le solo s'écrasent près de la piste emportant avec eux un hélicoptère Black Hawk des services de secours, les trois hommes de l'équipage sont tués sur le coup. Dans le même temps l'avion du solo descend en flammes et s'écrase en bordure de la piste en face des spectateurs pour finir sa course dans la foule. Du carburant s'échappe du reservoir de la carcasse de l'Aremacchi et s'embrase en une grosse boule de feu. La catastrophe fait soixante-dix morts, et 450 blessés parmi les spectateurs et les services de sécurité, 51 personnes seront tuées sur le coup, et 16 autres succomberont de leurs blessures. Les trois pilotes italiens sont morts, un seul pourtant à réussi à s'éjecter mais son parachute n'a pas le temps de s'ouvrir. Les avions restants décrivent des cercles au-dessus de la base aérienne et recoivent l'autorisation de se poser sur celle de Sembach. Les enquêteurs vont décortiquer les images de la catastrophe pour comprendre les causes d'un tel drame qui reste le plus meurtrier jamais survenu lors d'une manifestation aérienne.

  L'enquête va déterminer que les causes de l'accident sont dues à une erreur de pilotage imputable au pilote de l'appareil solo qui est arrivé trop bas et surtout trop tôt et n'à pas eut le temps d'éviter la collision. Suite à ce drame il fut également constaté que la distance séparant les spectateurs de la piste d'atterrissage n'était pas assez éloigné, dans le cas contraire les victimes auraient moins nombreuses. Tous les meetings aériens furent suspendus pendant trois ans en RFA et pour les suivants des mesures de sécurité furent prises notamment en ce qui concerne la distance de la foule par rapport à la piste, plus aucune évolution en direction des spectateurs n'est permise et toutes les figurent proposées par les formations accrobatiques seront étudiées et doivent recevoir l'autorisation des autorités compétantes.

Pilotes italiens morts dans le crash:

  * Capitaine Giorgio Alessio (N°2)

  * Colonel Mario Naldini (N°1).

  * Colonel Ivo Nutarelli (N°10).

  Malgré ce dramatique accident, les Frecce Tricolori sont toujours les bienvenus dans les manifestations aériennes nationales et internationales, ils sont avec la Patrouille de France et les Red Arrows britanniques, les formations acrobatiques les plus ovationnées et applaudies en meeting.

76945007

Ecusson de la formation.

76945020_p

   Le   show des Frecce Tricolori est toujours un spectacle époustoufflant. Avec la Patrouille de France et les Red Arrows britanniques, les Frecce Tricolori se classent  dans le trio de tête des patrouilles acrobatiques militaires européennes les plus connues et applaudies lors des meetings aériens Internationnaux.

76944974_p

        Le Fiat G.91 PAN fut l'appareil utilisé par les Frecce Tricolori de 1963 à 1982.

76945057_p

depuis 1982, la formation italienne évolue sur l'Aermacchi MB-339, appareil biplace d'entrainement. (Photo Lucasz Golowanow).

76945079_p

Aermacchi MB-339 en vol inversé (Photo Enrico Matteucci)

76945115_p

25 août 1988, Ramstein Air-base aux alentours de 15h40, les Frecce Tricolori entament la formation du Coeur percé qui marquera la fin de leur prestation, quelques secondes avant le drame. Sur cette photo on aperçoit les deux groupes qui amorcent la figure du Coeur et l'avion solo qui part à la verticale. ( Photo Robert Stetten).

76945145

Alors que les deux groupes se croisent à la fin de la boucle, l'avion du solo arrive à 800km/h pour traverser le Coeur dans une trajectoire montante, malheureusement il se présente trop bas et ne pourra pas éviter la collision.

76945178

Le pilote de l'avion solo à mal apprécié le timing il se présente trop tôt et trop bas, son appareil percute de plein fouet deux autres.

76946171_p

76945214_p

Quelques secondes après la collision les deux appareils percutés par le solo s'écrasent à proximité de la piste face aux spectateurs. (Photo Robert Stetter).

76945230_p

L'appareil solo désemparé se dirige vers la foule. Le pilote n'est pas tué sur coup, car les enquêteurs qui analyseront les vidéos constateront qu'il à sorti le train d'atterrissage avant de s'écraser (comme le montre la photo suivante) pout tenter de faire dévier son appareil en dehors des spectateurs, mais celà n'à pas été suffisant. (Photo Robert Stetter).

76946123

76945291_p

L'appareil solo vient de percuter le sol près de la piste, les spectateurs ignorent encore que l'avion emporté par son élan va se diriger droit sur eux. l'avion en flamme va glissé et sera arrêté par la camionnette d'un marchand de glaces où beaucoup de monde attendait

76945254_p

Le solo vient d'entrer dans la foule, la boule de feu provoqué par l'embrasement du kérozéne va semer la mort parmi le public.

76946181_p

Pour les besoins de l'enquête les épaves seront éxaminées.

76945266_p

 

Le shéma de la figiure finale du Coeur percé. Le point rouge représente le point d'impact des trois appareils.

76945310_p

Les Frecce Tricolori de 1988. Les croix noires désignent les pilotes morts dans l'accident de Ramstein. (Sibille Jatzko).

76945774

La stèle en hommage aux victimes.

76945929

Colonel Mario Naldini n°1, leader solo.

76945959

 Colonel Ivo Nutarelli n°3.

76946051

Capitaine Giorgio Alessio n°2.