Implantée à Zwichau dans la Saxe, l'entreprise VEB Sachsenring Automobilwerk Zwichau ou AWZ est fondée le 1er mai 1958, après le mariage des marques AWZ (ex Audi) et Horch, rebaptisée Sachsenring en l'honneur du circuit saxon, était une entreprise d'Etat est-allemande spécialisée dans la construction de voitures. Elle fut plus connue notamment pour la création de la désormais célèbre Trabant. En automne 1958, la firme dévoile la Trabant P-50 qui fut une des premières automobiles à porter ce nom qui signifie "Satellite" une probable allusion au "Spounik" soviétique lancé un an aupraravant. Cette voiture tout en rondeurs est destinée à remplacer la P-70 datant de 1955, construite par AZW, elle se différencie de son ainée par un moteur de 499 cm3 de 18ch refroidi par air, la P-50 est disponible en deux versions coupé (non reconduit) et break "Kombi" qui fut les plus répandus. Dans les années qui suivent d'autres Trabant sortent des chaines de productions telles la P-60 (1959-1963) et la 601 (1964-1990), leurs carrosseries sont à base de Duroplast un matériau composite très résistant à la corosion.

  Dès 1935, les ingénieurs allemands de chez Auto-Union, ancêtre de AWZ, travaillaient sur un procédé pour rendre plus résistantes les carrosseries de voitures grandes séries. A cette époque les carrosseries étaient bien souvent faites de tôles et de bois, et le manque cruel de l'acier destiné en priorité à l'industrie de l'armement, faisait défaut. Le constructeur s'associe alors avec les sociétés Römmler AG et Dynamit AG pour concevoir un matériau leger et résistant à base d'étoffes tressée et de résines phénoliques un dérivée de la Bakélite. Des test sont effectués en 1938 qui seront jugés satisfaisants, mais le coût élevé de fabrication et l'arrêt provisoire de la production automobile à partir de 1940 vont mettre en sommeil le nouvel alliage. Ce n'est qu'après-guerre que les travaux sont repris ce qui amena l'utilisation du Duroplast envisageable. La Zwichau P-70 fut une des premières voitures de chez AWZ à en bénéficier et les Trabant seront également conçues avec ce matériau composite. Le Duroplast présentait des avantages certains, comme un poids leger, une bonne isolation phonique et thermique , une résistance aux chocs et surtout ne rouille pas, cependant sa production avait également des inconvéniants. Il nécessitait des presses de 400 tonnes et une température de 240°C il fallait en moyenne 10mn pour former une pièce puis quatre de plus pour son refroidissement avant qu'elle ne soit envoyée au poste suivant, ceci pénalisait grandement la production des voitures.

  En 1988 les modèles de la pré-série de la Tabant 1.1 sont prévues pour la production, mais à cause des événements qui secouent la RDA en 1989 celle-ci n'interviendra qu'en mai 1990. Ce modèle ne connu pas un grand succès, avec son look dépassé et les nouvelles normes anti-pollution, la Trabant ne faisait plus recette à cette époque et grâce à la chute du Mur de Berlin, les Allemands de l'Est préfèrent acheter des berlines d'occasion fabriquées à l'Ouest. L'ultime Trabant, une 601, sort le 25 juillet 1990. Après la réunification de l'Allemagne Volkswagen qui souhaite s'étendre à l'Est rachète AWZ. Dans les années 1990, les carcasses des Trabant s'entassent dans les casses allemandes, mais le Duroplast ne rouillant pas il fallut introduire une bactérie génétiquement modifiée dans les carrosseries pour les détruire, celle-ci est appelée " trabicile ".

  Pourtant aujourd'hui de nombreux adeptes nostalgiques de la " Trabi " considèrent ces voitures aussi mythiques que les Coccinelles, et de nombreux clubs lui sont consacrés à travers le monde.

 

                           Trabant_P50

                                                     Trabant P-50 (Photo burst).

                           Bundesarchiv_Bild_183-B0503-0015-001,_Sachsenring_Trabant_601

                                         Trabant 601. (Photo WeiB/Das Bundesarchiv).

                          Trabant 600 Kombi

                                                              Trabant 600 Kombi.

                         Trabant

                                                              Trabant de 1989.

                  trabant-601-11

                                             Une Trabant 601 1.1 version custom.

                       Trabant_1_1_Universal

L'ultime modèle de la marque la Trabant 1.1 Universal, malgrè les années rien de nouveau à été rajouté, la voiture ressemble aux premières générations. (Norbert Kaiser).

                       trabant nt

Prototype de la Trabant nT dévoilée au salon de Francfort en 2009. Cette voiture est le fruit des travaux du fabriquant de jouets Herpa (qui à racheté la licence du nom " Trabant") et l'équipementier IndiKar, ce modèle est électrique possédant une autonomie de 160 km pour une vitesse de 130 km/h. Elle s'inspire des lignes de ses aînées, prévue pour entrer en production en 2012, le projet fut finalement abandonné.