Sortie en 1959, elle est produite par la société automobile britannique Jensen Motors, pour le compte de la firme Austin-Healey. Son lancement permet de remplacer l'Austin-Healey 100-6 qui arrive en fin de production. Si la carrosserie de la 3000 reste quelque peu identique à sa devancière, c'est au niveau de la mécanique que s'opère le changement. Alors que la 100-6 possédait un moteur 6 cylindres de 2,6 litres, sa remplaçante est équipée d'une motorisation de 2 912cm3, avec 2 carburateurs SU et freins à disques à l'avant. Elle est proposée avec plusieurs options possibles dont des roues à rayons, boite de vitesses overdrive, hard-top amovible et peinture bi-tons.

  Produite jusu'en 1961, la Mk1 céda la place à la deuxième génération. La Mk2 se remarque au premier coup d'oeil par les barres désormais vericales de sa calandre et au niveau conduite par ses 3 carburateurs SU destinés à lui offrir plus de performances. Cependant pour des raisons de réglages compliqués, ces éléments ne resteront en série que pendant une année. En 1962, la Mk2 subie quelques changements, ses écrans latéraux en plastique cédent la place à des vitres, une nouvelle capote bien plus maniable par une seule presonne remplace l'ancienne, le pare-brise adopte une forme bombée et son moteur retrouve ses deux carburateurs pour une puissance de 130ch.

  En octobre 1963, arrive la version Mk3, qui fut la dernière produite jusqu'en 1967. Cette série sera une des plus puissantes et luxueuses de la gamme avec un moteur de 148 ch. Son moteur à bénéficié de changements, avec un nouvel arbre à cames, des ressorts de soupapes et double carburateurs SU HD-8. Sa ligne d'échappement à été revue avec un nouveau design et ses servo-freins assistés sont équipés en standard. Les sièges en cuir font partie des options. L'Austin-Healey 3000 à remporté de nombreux trophées dans les rallyes de l'époque, notamment dans les Alpes aux mains de grands pilotes tels: Carrol Shelby, Pat Moss, Paddy Hopkirk, Timo Mäkinen etc... Elle est toujours utilisée par ses fans qui la surnomme "Big" une référence à son gros moteur.

1960_Austin_Healey_3000_Mk_I_(16151449719)

Austin-Healey Mk1 de 1960. (Sicnag)

1959_Austin-Healey_3000_MkI

(Alfvanbeem)

1959AustinHealey3000-Back

(Jjron)

Gurston_Down_Speed_Hillclimb_08_09_13_(9710275684)

Mk2. (Ian Kirk)

Austin_Healey_-_Flickr_-_Supermac1961

(Supermac1961)

Austin_Healey_3000_(8428128528)

(Mark Harkin)

Austin_Healey_3000_1962_MkII_Emblem_Lake_Mirror_Cassic_16Oct2010_(14897008443)

(Valder137)

Bonhams_-_The_Paris_Sale_2012_-_Austin-Healey_3000_MkII_'specification_rallye'_-_1962_-_004

Austin-Healey 3000 Mk2, spécification rallye. (Thesupermat)

1280px-'66_Austin-Healey_3000_(Auto_classique_VAQ_Baie-D'Urfé_'13)

Mk3. (Bull-Doser)

110_ans_de_l'automobile_au_Grand_Palais_-_Austin_Healey_3000_MkIII_Phase_II_Cabriolet-_1966_-_011

(Thesupermat)

110_ans_de_l'automobile_au_Grand_Palais_-_Austin_Healey_3000_MkIII_Phase_II_Cabriolet-_1966_-_013

(Thesupermat)

1967_Austin_Healey_3000_Mk_III_DSCN1610

Mk3 1967. (The Spy Car)

flat,1000x1000,075,f_u5

Austin-Healey 3000 en compétition. (redbubble.com)