La marque italienne Maserati s'est forgé une bonne réputation dans la création de voitures de courses depuis les années 1930, mais avec la Seconde Guerre mondiale la production des voitures est mise en sommeil, Maserati doit travailler pour l'effort de guerre en produisant des bougies d'allumages et des batteries d'accumulateurs. La production reprend en 1947.  Avec l'arrivée de l'ingénieur automobile Alberto Massimino (un ex employé de Fiat, Ferrrari et Alfa Romeo), la marque au trident peut enfin connaitre de beaux succès dans les courses notamment avec l'argentin Juan Manuel Fangio. De 1968 à 1975 le constructeur de Modène passe sous le contrôle de Citroën, puis tour à tour repris par De Tomaso, Chrysler, puis Fiat en 1987, qui dans un premier temps essaye de faire fonctionner les équipes Maserati et Ferrari ensemble, mais ce n'est pas une chose aisée, les deux marques étant des sérieuses concurrentes depuis longtemp. Pourtant en 1997 Fiat fait fusionner les deux asdversaires d'hier.

  L'année suivante sort la Maserati 3200 GT, qui se présente sous la forme d'un élégant coupé, dont la robe est signée par le designer Giorgetto Giugiaro.Son moteur est un Maserati V8 biturbo de 3200 cm3 qui développe une puissance de 370ch, ce qui permet à la voiture d'atteindre une vitesse de 285 km/h et passer de 0 à 100 km/h en 5,2 secondes. Classée dans la catégorie Grand Tourisme, c'est une propulsion avec une boite manuelle de 6 rapports, pour un poids de 1587kg. Ce qui caractérise la 3200 GT c'est ses feux arrières en forme de boomerang, de type LED. Cependant cette conception sera refusée pour le marché américain, les modèles vendus aux Etats-Unis seront équipés de feux plus classiques.

1999_Maserati_3200_GT_29238

Maserati 3200 GT. (legendmotors.fr)

maserati-3200gt-c879517112012204803_2

(autogespot.de)

Maserati_3200_014

(pistonheads.com)

Maserati_3200_GT_(2002)_interior

(Magnus Bäck)

Maserati_Coupe_-_black

Modèle developpé pour la marché américain. (Paco Saca)

1280px-Maserati_GranSport_16

Maserati V8 Gransport. (Raj Taneja)