Cette automobile produite par la firme italienne Alfa Romeo fut élaborée en 1967, sous la reponsabilité de l'ingénieur Rudolf Hruska et du designer Giorgetto Giugiaro. La voiture sera assemblée dans la nouvelle usine Alfa Romeo-Pomigliano près de Naples Elle fut dévoilée au public pour la première fois au Salon International de l'Automobile de Turin en 1971, sous la forme d'une berline à deux volumes avec un arrière fastback et 4 portes, le hayon ne sera introduit qu'en 1982. Au point de vue de la mécanique l'Alfasud possède un moteur 4 cylindres boxer, 4 freins à disques (montés "inboard" pour les antérieurs), un train arrière rigide avec parallélogramme de Watts et un MacPherson classique à l'avant.

  Son intérieur avait une présentation sportive, mais la qualité des matériaux utilisés et l'assemblage laissaient à désirer, celà est du en partie à  l'inexpérience des ouvriers (bon nombre d'entre-eux provenaient d'autres secteurs non affiliés à l'automobile ). Les finitions étaient spartiates : tapis de sol en caoutchouc, sièges en skaï plastiques de la planche de bord bas de gamme, étaient partiellement compensées par les équipements riches comme le volant et le siège conducteur réglables en hauteur, le système de ventilation moderne. Il manquaient toutefois le compte-tours et le servofrein, présents sur les autres modèles de la marque. Son moteur de 1 186 cm3 refroidi par eau, n'était certainement pas un foudre de guerre, développant 63ch à 6 000 tr/min, il était néanmoins prêt à monter dans les tours avec de faibles vibrations et une sonorité sportive agréable.

  Dès sa commercialisation en 1972, la berline 4 portes se vend bien, elle plait surtout pour son bon comportement routier, mais très vite on s'aperçoit que les carrosseries des modèles vendus en Europe du Nord rouillent. La vulnérabilité à la corrosion dérivait de la médiocre qualité des tôles utilisées, souvent stockées longtemps à l'air et mal préparées avant les étapes de fabrication et la mise en peinture des coques. Les défauts d'assemblage étaient fréquents, à cause des contrôles de qualité insuffisants et du climat syndical assez tendu qui perturbait le fonctionnement de l'usine: les conflits sociaux et les négligences avaient un impact sur la régularité de la production. Un traitement par cataphorèse réglera le problème un peu plus tard. A partir de 1974 L'Alfasud L est lancée avec des équipements plus riches et une finition soignée. Ce qui la différenciait du modèle de base était un moteur pouusé à 68ch, une boite à vitesses à 5 rapports et un servofrein. L'année suivante la cylindrée passe à 1 286cm3 pour une puissance de 75ch.

  En 1975, la version break est lancée sur le marché appelée Alfasud Giardinetta, Elle est équipée des équipements de la version standard, mais le moteur reprenait les spécifités de la gamme L. Avec une ligne peu réussie le succès est très limité, même avec l'ajout d'une boite à vitesses 5 rapports en 1976. La marque Turinoise propose à partir de 1976, l'Alfasud Sprint, qui s'inspire de l'Alfetta GT. Elle se présente sous la forme d'un coupé 4 places avec une carrosserie "fastback" et hayon. Son moteur , un boxer de 1 286cm3 et brillant mais pas très puissant. Après plusieures variantes améliorées, la Sprint sera commercialisée jusqu'en 1988. En 1980 l'Alfasud est restylée, la calandre et les groupes optiques changent, l'arrière reçoit un nouveau couvercle de coffre et des feux plus larges. Les clignotants avant sont à présent intégrés au pare-chocs en plastique noir , tout comme les gouttières de toit et l'intérieur est refait. La même année les versions Ti sont également mises à jour, tout comme la berline 4 portes. La puissance des moteurs est aussi revue avec le 1 351cm3 de 86ch où le 1 490cm3 de 95ch. En compétition la berline participa de nombreux rallyes en groupe 1 et 2 où sur piste à l'occasion de la Coupe Alfasud.

  En 1982, un hayon est finalement proposé sur les versions 5 portes SC, tandis que la version 3 portes était déjà disponible depuis 1981. À noter que l'investissement pour modifier les outils d'emboutissage et production ne fut jamais amorti, et que les versions à hayon avaient une résistance à la torsion inférieure aux 2/4 portes. En début de gamme, une version S à 4 portes était encore proposée, alors que le haut de gamme était représenté par la 1.5 à 5 portes Quadrifoglio Oro, avec un moteur 1,5 l carburateur double corps de 95 ch et une finition très soignée : intérieur velours, volant bois, calandre chromée. L'alfasud restera en production jusqu'en 1984, où elle céda la place à l'Alfa Romeo 33.

 

alfaromeo-alfasud-b

(motor1.com)

alfaromeo-alfasud-c

(motor1.com)

1974_Alfa_Romeo_Alfasud_4-door_sedan_(2015-07-09)_01

Alfasud australienne de 1974. (OSX)

Alfa_Romeo_Alfasud_L_(20332423459)

Alfa-Romeo Alfasud L. (Dennis Etzinga)

cover-r4x3w1000-5dfbf8659d78e-alfa-romeo-alfasud-12

(challenges.fr)

alfasud-ph-2-giallo-pozzuoli

(lesautosdephil.com)

 

ALFA-ROMEO-Alfasud-Ti-5627_3

Alfasud Ti 3 portes. (autoevolution.com)

15343cc281e0426dcd31e440ac6a172a

l'Alfasud en compétition. (pintrest.fr)

alfa-romeo-alfasud

(usinenouvelle.com)

ALFA-ROMEO-Alfasud-Giardinetta-5629_2

La version de l'Alfasud break, la Giardinetta. (autoevolution.com)

ALFA-ROMEO-Alfasud-Giardinetta-5629_3

(autoevolution.com)

unnamed

(guide-des-gti.fr)

Alfa-Romeo-Sud-Sprint-Veloce-JacCo-52

Alfasud Sprint. (jacco.nl)

 118bd2f5286ec46d736fb8beb54ccb7a

(pinterest.fr)

unnamed

(forum-rallye.com)

Alfasud_reims_av

Alfasud Ti 1.5 de 1980. (Lebubu93)

Alfasud_reims_ar

(Lebubu93)

Alfasud-Ti-Série-2

(italpassion.fr)

1280px-GiorgettoGiugiaro

Le designer italien Giorgetto Giugiaro en 2016. (Mitjagodnic)